Forum RPG Yaoi NC+18 Futuriste.
 

La vie est un jeu dont nous sommes les joueurs [TERMINER]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Formalités :: Présentations :: Hybrides Validés
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 4
MessageSujet: La vie est un jeu dont nous sommes les joueurs [TERMINER] Dim 23 Sep - 22:19
© Arrogant Mischief sur Never Utopia
PRENOM P. NOM

« Petite citation »




۞ NOM : /
۞ PRÉNOM(S) : Mickaël
۞ SURNOM : selon vos goûts
۞ AGE : âge 18 ans
۞ DATE DE NAISSANCE : 31 Décembre 2299 (à minuit moins une, du coup l'infirmière à mit 1 er janvier 2300. La débile.)
۞ HYBRIDATION Axolotl néotenique doré
۞ NATIONALITÉ : Français
۞ ORIENTATION : Adaptable à mon humeur
۞ PROFESSION : /
۞ RACE: Hybride
۞ SIGNES PARTICULIERS : des petites branchies externes de couleurs dorées qui se mêlent dans ses cheveux chataîns et lui permettent de respirer sous l'eau (dix à quinze minutes). Une capacité de guérison rapide légèrement accrue par rapport aux humains(exemple : la cicatrisation se fait plus vite, là où il faudrait une semaine à un humain lambda, il ne lui faut que 2/3 jours). une touffe de cheveux noir sur l'arrière de ma tête (tâche de naissance mal placée).
۞ AVATAR : Ayato Sakamaki


DESCRIPTION PHYSIQUE



Assis sur une chaise depuis maintenant quinze piges, dans la tenue la plus modeste qui soit (en caleçon si t'as toujours pas capté), je suis censé passé leur visite médical à deux balles. Histoire de voir si je suis potable pour la vente, la mise sur le marché quoi.
Quand je vois comment me regarde certains infirmiers je me dis que je n'ai pas à rougir du morceau de chair que forme mon corps. Que voulez-vous, la nature m'a plutôt bien fournit autant en profiter. ils ont l'air appétissants en plus ...
je passe ma langue sur mes lèvres fines et légèrement rosé, pourtant je ne suis pas carnivores mais en les regardants j'ai une folle envie de le devenir. Je me demande quel goût ça a... Perdu dans mes questionnements sexuels, je n'entend pas la voix du gars en blanc ; quand enfin je daigne m'intéresser à lui c'est pour tomber nez à nez avec un binoclard. La poisse. Ils auraient put m'assigner un médecin plutôt agréable à regarder au moins. Cela m'aurait détendu et fait plaisir d'avoir un mec à mâter en face de moi ; là j'avoue qu'a part son énorme bidoche, y a pas grand chose à voir. Quoi que ...

- Trois fois que je vous appelle, seriez vous donc sourd !

Houlà ! Pas commode le gros tas. Je soupire longuement puis me lève de la chaise. Une fois debout je suis tout jouasse de constater que je le dépasse d'au moins une tête et demi. Faut dire qu'en plus d'avoir des épaules carrées et un bustes aux muscles apparant je mesure un bon mètre quatre-vingt, si ce n'est plus. La visite nous le dira bien.
Je passe à côté de lui et laisse tomber sur un ton légèrement insolent.

- J'entend encore les cris de plaisir de mes partenaires, donc je ne pense pas l'être. Mais on peut vérifier ensemble si tu veux.

Un sourire en coin j'entre dans son bureau le laissant se démerder comme il veut avec la gène que j'ai put lui occasionner. Les loups sont loin d'être les plus réactifs. Surtout ceux qui se laissent aller. Au moins ne sent il pas le chiens mouillé celui là.
Je me pose sur sa table d'auscultation et passe une main dans mes cheveux chataîns qui me tombent devant les yeux. Il finit par me rejoindre avec sa fiche de renseignement. De près je remarque que son hygiène corporelle laisse à désirer.

- Vous vous appelez Mickaël, issus de l'expérience test 24-13-05V04. Hybridation Oxolotl Néoténique doré. Caractéristiques : des branchies externe derrière les oreilles et une capacité de régénération, ce qui entraîne une guérison accéléré.

Je ne l'écoutais déjà plus. Sa voix était molle, peu intéressante. Je fis ce qu'il me demandait. La taille : 1m83. Le poids : 75 kilos. Je me montrais plutôt obéissant, faut dire qu'on se les gèles et que j'ai hâte de remettre des habits. Je le vois soudain approcher sa main pour toucher les branchies que j'ai. Il ne sait pas ce qui l'attend. Au moment où il va pour la poser dessus je la lui attrape, fermement puis sans mots je plaque mon autre mains sur son entre-jambes. Ho, mais c'est qu'il serait finalement bien garnie par la nature le bougre.
Je le vois se décomposer et prendre une teinte tomate au fur et à mesure que je resserai l'étreinte sur son paquet.

- Tu sais maintenant qu'il ne faut pas toucher des choses aussi intimes que ce que j'ai derrière les oreilles.

Ho je savais déjà que j'allais me faire réprimander et que tout bouboule et gras qu'il soit, il restait un loup et question force, je n'avais pas de grandes chances, mais que voulez vous ? J'avais soif de montrer que j'étais contre ce genre de choses.
Il me repoussa sèchement et me plaqua sur la table.

- Et tu sauras, pauvre Hybride, que ton corps ne t'appartiens pas. Du moins pas vraiment.


Et ce putain de cloporte toucha ce qui rappelait ma condition d'hybride. Je serra les dents, mes yeux vert devenant plus sombre et une fois l'examen terminé je pus me rhabiller et rentrer. Où ? Et bien, au centre.



DESCRIPTION MENTALE


Vous commencez franchement à me faire chier avec vos questions : "et tu ressembles à quoi", "comment tu es mentalement", "et ton histoire", "on veut tout savoir de toi" ... On croirait voir des groupies.
Je vous le dis je suis loin d'être patient et même si je suis du genre tolérant, j'aime pas trop me répéter et répondre à un questionnaire. Vous êtes quoi, des flics ? La police secrète ? Non je sais. Vous faites partit du FBI (Fausses blondes infiltrées, j'comprend mieux pourquoi vous semblez si ...).

Enfin bref, je ne vois pas trop quoi vous dire ; hormis que je m'adapte à la personne que j'ai en face de moi, ce qui, jusque là reste plutôt logique. Ben ouais je ne vais pas agir de la même manière avec mon pote qu'avec un pauvre con que je ne connais ni d’Ève ni d’Adam.

Je peux être aussi docile que rebelle et aussi fourbe qu’honnête. Je suis ce que l'on peut appeler un caméléon. Personne ne sait vraiment qui je suis. Je met ce que l'on appelle des masques et j'essaye de correspondre aux attentes de l'autre, de celui que j'ai en face de moi.
Cela ferai donc de moi l'hybride parfait, l'esclave malléable, la perfection en terme de dressage. Oui mais -parce qu'il y a un mais- je ne suis comme cela que quand ça me chante.

Si cela ne m'apporte rien et que je ne suis clairement pas dans un bon jour (non je n'ai pas de règles ou de montés d'hormones mais des fois on peut se le demander), je vais agir comme un malotru. Dans le sens où je vais faire ce qu'il me plaît et au diable les conséquences ! Parce qu'il vous faut savoir que même si je risque le martinet ou je ne sais quelle autre réprimandes je n'ai pas froid aux yeux et je vais aux bouts de mes idées et de mes pensées.

Je dis d'ailleurs toujours ce que je pense, avec plus ou moins de tact ou de sous entendus, ça dépend encore de la personne que j'ai en face de moi et des dispositions dans lesquelles je me trouve. Malgré mon caractère plutôt ... explosif par moment, je reste quelqu'un de très observateur mais surtout d'intuitif. Ma sensibilité fait que j'arrive facilement à entrer en relation avec les autres et, parfois, à sentir leur états d'âmes. Ho rien de surnaturel la dedans, il suffit juste d'avoir un brin d'empathie, chose qu'il manque cruellement à certains d'entre nous.

Autre choses qui me met un peu à mal par moment c'est ce besoin irrépressible de contact, et oui, je suis du genre tactile et ne vit qu'à travers le toucher. Rien de sexuel ou de pervers la dedans. J'ai besoin de découvrir le monde avec mes mains. Et en parlant de mes mains .... je suis ... légèrement cleptomane. Mais léger hein ! Et puis tout ce que j'empreinte je finis par le rendre. Enfin presque tout (bah quoi ! Y a des choses vachement intéressantes !).

Il y a aussi ces traits de personnalité que l'on garde pour soit, pour éviter que l'on s'en serve contre nous. Si on creuse et que l'on va au fond des choses, que l'on prend le temps, vous pourrez découvrir que je suis un grand rêveur, que j'aime passez des heures allonger dans l'herbe à regarder le ciel et les nuages passer.
J'aime apprendre et m'enrichir de toutes choses qui m'entourent, comme j'aime la nature et les animaux. Ces braves bêtes dont finalement je partage la condition...

Mais vous inquiétez pas pour ça ! C'est plutôt pas mal de pouvoir faire chier son monde parfois, surtout quand celui ci vous le rend bien !


SON HISTOIRE, SON PASSE


Le garçon soupira longuement, ses yeux regardant le lointain, perdu dans ses pensées. Machinalement il tapa le filtre de sa cigarette sur le dos de sa main, pour tasser le tabac. Ce n’était pas la peine. C'est une indus.
Il la glissa entre ses lèvres puis, masquant de sa main le bout de cette dernière, il alluma son briquet, rapprochant la flamme du tabac. Inspirant, le papier s’embrasât et une bouffée de nicotine emplit sa bouche, puis sa gorge.
Remettant le briquet dans sa poche il expira longuement, un nuage blanc et vaporeux se formant sur la vitre par laquelle il observait le couché de soleil.

- Que voulez-vous que je vous dises ? Je n'ai pas d'histoire mélodramatique à vous raconter, pas d'histoire sortant de l'ordinaire. Je suis tout ce qu'il y a de plus banal, je suis un hybride.

- Justement, parlez nous de cette hybridation. Vous n'êtes pas beaucoup à avoir survécu !

L'homme qui venez de lui répondre n'était qu'un journaliste ou un scientifique, les deux se ressemblaient de toute façon. Pour lui il n'y avait pas trop de différence. L'un menait les expériences, l'autres les médiatisé et leur permettait donc de perdurer. Cercle vicieux.
Mickaël haussa les épaules, reprenant une bouffée, le silence s'installant progressivement. Puis, après ce qu'il sembla être une éternité, l'hybride le rompit. Doucement.*

- Il n'y a rien d'extraordinaire à cela. L'espèce qui a été utilisé pour mon hybridation est un animal amphibien ayant la particularité de pouvoir arriver à maturation sexuelle sous forme larvaire. Et de vivre ainsi sans difficultés. Malheureusement il n'est pas connu pour sa très grande longévité, quinze ans tout au plus.

L'homme derrière lui allait le questionner, le pousser pour qu'il parle plus, mais il n'en eut pas besoin, l'homme se tourna vers lui et s'assit sur le bord de la fenêtre.

- Cette espèce, l'axolotl, peut aussi se transformer et devenir un animal terrestre qui ressemble à s'y méprendre à une espèce de salamandre, là on passe à une espérance de vie de 5 ans. C'est ce qui explique le fort taux de mortalité chez les enfants née de cette hybridation. Je fais partie des rares ayant eû des gènes d'un Axolotl néoténique.

Ce discours, il l'avait appris par cœur. Depuis son enfance on le lui avait répété, comme si il devait être reconnaissant et redevable d'avoir eu les "bons" gènes.
Pendant que le journaliste notait, enjolivait, ses propos, Mickaël replongeât dans ses souvenirs, dans ce qui avait été et fait sa vie jusqu'à aujourd'hui.

Comme beaucoup d'adolescent et d'adultes, il gardait très peu de souvenir de sa tendre enfance. La petite enfance est pourtant une étape importante. Il avait beau se creuser les méninges peu de  souvenir ressortait de cette époque, celle où il était près de sa mère.
Mickaël se souvenait de son odeur et de la sensation de sa peau, son toucher si doux et chaud, le réconfort et la quiétude qu'il éprouvait contre elle. Jusqu'à ses trois ans il s'était développé normalement et avait noué des liens avec d'autres hybrides ou petit humain née la même année que lui. C'était un garçon souriant, que l'on entendait peu et qui savait être attentif et à l'écoute des autres. C'était un petit d'homme rêveur et débordant d'imagination.
Puis vient le jour de ses trois ans. Trois ans ... c'est rien dans une vie, rien du tout. Tout juste le temps d'acquérir le contrôle de ses sphincters, les bases de socialisations et le langage parfois. Et pourtant. Trois ans c'est aussi le jour où tout bascule. La séparation fut brutale et c'est là son deuxième souvenir. La douleur. La scène restant gravé dans sa mémoire interne.

Après ce jour là il passa par plusieurs phase. Le mutisme, la dépression infantile, l'anorexie, des crises de rages où il pouvait tout casser et mordre au sang les gens qui essaient de le contenir.
Il aurait put y rester s'il n'avait pas rencontré un elfe aux yeux blanc. Il devait être aveugle.
Ce dernier, loin de lui adresser un traitement de faveur, le questionna et vint le heurter dans ce qu'il était devenue, dans ce qu'il était au plus profond de lui.

"- Tu comptes te laisser mourir après que ta mère t'ai donné la vie ?
"

L'enfant de 10 ans qu'était Mickaël en eut le souffle coupé. Sa mère ... que penserait elle en le voyant ainsi ? Que devenait elle ? Il resta, les yeux perdu dans le vide, pendant quelque jours, puis, sans raisons apparente, ses crises cessèrent et il se remit à manger. Ho pas du jour au lendemain, son corps avait besoin de plus de temps pour éviter les mauvais traitements ; mais il sortait, petit à petit de l'ombre. Au fond de ses yeux vert brillaient une petite lueur de défis.

Il avait désormais cette façon de poser son regard sur le monde. L'enfant avait laissé la place à un adolescent revendicateur qui ne se laissait pas marcher sur les pieds et n'hésitait pas à dire ce qu'il pense ou à n'en faire qu'a sa tête.
Cela lui valut d'ailleurs quelques mésaventures. Mais qu'importe ! Il ferai ce qu'il avait envie. Jusqu'au jour où il comprit que s'il avait envie de voir l'extérieur et de recouvrer une partie de sa liberté, il lui fallait obtempérer et se plier. Donner l'impression que sa soumission était acquise.
À ce jeu d'acteur Mickaël se révéla plutôt bon, et très vite il put quitter le centre. Enfin à ses 18 ans il se retrouva sur le marché de la vente. Nuance.

Il en était là quand, sa cigarette s'étant entièrement consumée, lui brûla le doigt. En poussant un juron Mickaël laissa tomber le mégot par terre. L'hybride se baissa pour la ramasser et la jeta par la fenêtre, le soleil disparaissant derrière la colline.

La suite ? Il faudra l'écrire.





۞ PRÉNOM OU PSEUDO : Volpe
۞ DOUBLE COMPTE ? /
۞ AGE DU JOUEUR : 23 ans
۞ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? en me promenant sur le moteur de recherche
۞ COMMENTAIRE : Contexte vraiment, vraiment, vraiment, mais vraiment, très intéressant
۞ PRÉSENCE SUR LE FORUM : cela va dépendre de mes cours et de mes périodes de stages...
۞ CODE DU REGLEMENT :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 9
MessageSujet: Re: La vie est un jeu dont nous sommes les joueurs [TERMINER] Lun 24 Sep - 0:54
Hey ! Re bienvenue à toi !

Contente que le forum te plaise autant ! J'espère que tu te plairas parmi nous Very Happy

Bon courage pour la suite de ta fiche !

I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
MessageSujet: Re: La vie est un jeu dont nous sommes les joueurs [TERMINER] Dim 28 Oct - 22:18

Félicitation !

Tu fais désormais parti des nôtres !



Eh bah écoute, c'est good pour moi ! Plus de fautes de genre, écriture fluide, façon de rédiger le tout de manière plutôt originale... Je ne vois pas quoi dire de plus. Du coup, je t'offre ta validation ! Very Happy

File donc t'amuser ! :3

Voici ce qu’il te reste à faire pour pouvoir pleinement profiter à rp :

Tu dois répondre à TOUS les recensements te concernant (Obligatoire) ici,
Tu peux aller voir les demandes de rp ou en faire une ici,
Tu peux aller voir les demandes de maître ou en faire une ici,
Tu peux aller voir les demandes d’esclave ou en faire une ici,
Et tu peux même te créer un carnet de bord ici

En espérant que tu t’amuse parmi nous,

Asmodée ♥️



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La vie est un jeu dont nous sommes les joueurs [TERMINER]
Revenir en haut Aller en bas
La vie est un jeu dont nous sommes les joueurs [TERMINER]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Siméon Alvaro - Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents [A.Damasio]
» Tout nous sépare et pourtant, nous sommes si proche. [PV] TERMINE
» Nous sommes complet pour le tirage
» Nous sommes tous devenus des fous au service de Dieu ♛ Calixte [VALIDEE]
» Nous sommes sept...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostium Tenebris :: Formalités :: Présentations :: Hybrides Validés-
Sauter vers: