Forum RPG Yaoi NC+18 Futuriste.
 

Garrett Searcy ☼La Sérénité existe-t-elle réellement?☼
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Formalités :: Présentations :: Vampires Validés
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
MessageSujet: Garrett Searcy ☼La Sérénité existe-t-elle réellement?☼ Dim 14 Oct - 0:52
© Arrogant Mischief sur Never Utopia
Garrett Searcy

« La Sérénité existe-t-elle réellement? »




۞ NOM : Searcy
۞ PRÉNOM(S) : Garrett
۞ SURNOM : Gary ou Rett. Searcy pour certains. Nirvana pour d’autres.
۞ AGE : 25 ans d’apparence. 70 ans d’existence.
۞ DATE DE NAISSANCE : 18 août
۞ NATIONALITÉ : Américain
۞ ORIENTATION : Ambivalent à tendance soumis.
۞ PROFESSION : Éducateur dans un centre d’esclave. Il enseigne les premiers soins aux esclaves afin de leur permettre de soigner rapidement et facilement quelques blessures bénignes. Il donne aussi parfois quelques cours dans les classes plus avancées en matière de premiers soins pour les esclaves plus spécialisés.
۞ RACE: Vampire transformé
۞ SIGNES PARTICULIERS : Son bras droit presque entièrement tatoué. Le mot « Nivana » sur le bras et l’avant-bras et son épaule est recouverte d’un dessin complexe, presque tribal-futuriste, ressemblant à un soleil.
Ses cheveux teints décolorés et teints en blanc.

Ses oreilles sont toutes deux percées aux lobes et à l’hélix. Il porte généralement une boucle dont la petit chaîne couleur argent -sans être en argent!), relie les deux bijoux.

Il porte toujours un bracelet et un collier en cuir noir d’où pendent des maillons de chaînes. Un Vestige de son passé.
۞ AVATAR : ?? de Love and Producer.


DESCRIPTION PHYSIQUE


Garrett est né Humain. Malgré sa transformation, il a gardé le même aspect que lors sa vie humaine.
Garrett n’est ni grand, ni petit. De taille moyenne, il se confond parfaitement dans la masse, sans jamais être réellement remarqué pour sa grandeur. Il possède une musculature fine. Ses épaules sont plus larges et ses hanches plus étroites. Depuis des années, il décolore ses cheveux en blanc afin de ressembler davantage à un Vampire. Si pour certains cela lui confère un petit charme, pour d’autres il s’agit presque d’une outrance à la race vampirique. À la base, la couleur de cheveux de Garrett, au naturel, est le brun foncé. À noter qu'il décolore ses cheveux par choix, pour tenter d'effacer cette part humaine qu'il aimerait parfois tenter d'oublier. Il garde presque toujours ses cheveux mi-longs, les mèches plus courtes à l’avant qu’à l’arrière afin de dégager son visage.

Le visage de Gary est triangulaire. Son front étant assez large et son menton plus étroit. Malgré ses 70 ans, il s’étonne encore des traits encore si jeunes de son visage. Le temps ne l’ayant pas changé ni modifié, il semble avoir du mal à accepter cet aspect de lui-même. Ses yeux sont d’un bleu froid, perçants. Son visage aux allures sévères s’illumine rarement d’un sourire. Son nez est court et fin. Ses pommettes sont assez peu proéminentes, donnant à son visage un aspect plat qui ne fait que renforcer sa sévérité globale.  

Sa peau est pâle, blanche. Elle a gardé le même aspect qu’elle avait alors qu’il était toujours « vivant ». Il a plusieurs tatouages au bras droit, notamment au niveau de l’épaule un immense soleil au style tribal-futuriste. Ce tatouage possède une signification particulière pour Garrett, puisqu’il lui a pour but de lui rappeler sa vie d’Humain. Sa vie sous le soleil. Sa vie sous le joug des Créatures.
Un autre tatouage, cette fois partant du milieu du bras, passant au niveau du coude et terminant à la moitié de l’avant-bras représente le mot « Nirvana » (État de sérénité complète. L’Extinction du désir humain, entraînant la fin du cycle des réincarnations). Il représente le passage de l’état de Vivant à Mort pour Garrett. Un tatouage qui devait l’aider à atteindre un état de sérénité en tant que Vampire, dans cette nouvelle vie. Il aime et déteste ce tatouage plus que ce qu’il ne l’avait escompté.

Il s’habille toujours sobrement et sombrement. Ne portant presque que du noir et des vêtements confortables. Il continue de s’habiller comme un Humain. Comme un Terrien, puisque c’est ce qu’il a toujours été. Un chandail noir, un jean noir. Une ceinture noire. Les seuls artifices qu’il se permet encore de porter sont un collier de cuir noir d’où pend quelques anneaux d’une vieille chaîne, ainsi qu’un bracelet assortit du même principe, toujours au bras droit. Il les portait alors qu’il était esclave. Garrett les garde en souvenir.

464 mots


DESCRIPTION MENTALE


N’accepte pas sa nature Vampirique ☼ Sévère ☼ Froid ☼ Hautain ☼ Méfiant ☼ Sérieux ☼ Respectueux ☼ Loyal

Garrett est un jeune Vampire qui a passé une bonne partie de sa vie en tant qu’Humain, en tant qu’esclave. Même une fois devenu Vampire, son créateur ne l’a jamais complètement libéré de son rôle d’esclave. Il a été brisé, manipulé, éduqué et dressé. Malgré tout, avec les années, Garrett commence à se construire sa propre personnalité.

Il accepte encore mal sa nature Vampirique. Il déteste les raisons de sa Transformation. Il n’aime pas beaucoup le fait de ne pas se voir vieillir. Il a encore du mal à gérer ses pouvoirs lorsque des émotions fortes le submerge. Cependant, malgré toutes ses capacités, il ne cherche jamais à lire dans les pensées des autres. Il ne cherche jamais à utiliser sa télékinésie non plus.
Outre le fait de devoir se nourrir de sang, il continue de se comporter plus ou moins comme un Humain. Garrett prend parfois plaisir à se faire passer comme tel, rien que pour embêter un peu les gens, ou pour endormir la méfiance de certains Humains avec qui il aimerait discuter plus librement. Dans sa tête, il reste toujours et simplement « Garrett ».

Il n’apprécie pas l’esclavage, mais en comprends la nécessité. Quel Humain donnerait volontairement de son sang à un être tel que lui? Il s’assure donc que les futurs esclaves qu’il forme deviennent d’excellents esclaves… pour leur éviter d’en pâtir le jour où ils seront achetés. Légèrement contradictoire de la part d’un Vampire n’appréciait pas l’esclavage… et pourtant, pour Garrett, plus un esclave sera obéissant et moins il aura d’ennuis.

Il est sévère, tant avec les autres qu’avec lui-même. Il s’attend toujours à ce que les gens -lui-même y compris- donnent le meilleur d’eux-mêmes. Il est aussi souvent vu comme une personne très froide préférant éviter les contacts avec les gens et ne se limitant qu’au strict minimum. En fait, pour voir au-delà de cet aspect de Garrett, il faut souvent persévérer un peu. Il agit souvent ainsi pour se protéger lui-même, craignant de retomber dans ses vieilles habitudes de soumission si on l’y contraint.

Il sourit peu. Il peut paraître hautain et méfiant, mais ce n’est pas quelqu’un de mauvais pour autant. D’ailleurs, Garrett aura tendance à se montrer plus méfiant envers les Créatures qu’envers les Humains ou les Hybrides.

C’est une personne ordonnée, paisible et calme. Peu bavard. Il arrive à se faire oublier facilement. Tel un esclave bien éduqué. Il aussi très sérieux et respectueux des autres. Il est extrêmement loyal envers les gens qu’il apprécie -et même ceux qu’il apprécie moins-.  

439 mots


SON HISTOIRE, SON PASSE
Garrett. Longtemps il n’a été que « Garrett ». Né Humain en 2248, Garrett passa les trois premières années de sa vie en compagnie de sa mère. Comme tous les esclaves en devenir. Elle l’éduqua. Elle l’aima. Lui aussi l’aima. Beaucoup. Trois années. Le temps passa rapidement. Il ne garda aucun souvenir d’avoir pleuré au courant de la séparation entre lui sa tendre maman. Il ne garda aucun souvenir de ses premiers jours au centre d’esclavage. Il ne garda aucun souvenir d’avoir été malheureux pendant les premières semaines. Puis vint le temps de se faire quelques amis. Le temps passa et atténua la douleur de la séparation. Garrett commença alors à apprécier son centre.

Il fut pucé.
Il apprit à lire, à écrire et à compter.
Il était un jeune élève doué, mais il excellait particulièrement en biologie. Rapidement, on commença à le former pour qu’il puisse donner les premiers soins. Ce type d’esclave n’était pas très en demande, mais il était pratique. Garrett était un enfant qui n’avait pas peur du sang. Un enfant capable d’un sang-froid plutôt étonnant. Il apprit rapidement à soigner des blessures très simples allant de la petite coupure à la brûlure. Sans avoir la prétention d’en faire un médecin, on lui apprit aussi à distinguer les signes de quelques maladies plus ou moins graves. Il se perfectionna avec les années. Sa soif d’apprendre étant rarement étanché. Il eut droit à quelques autres « spécialisations », mais ses matières préférées restèrent celles des soins et celles rattachés aux différents types de massage. Les thérapeutiques étant sa branche favorite. Garrett avait fini par développer un besoin presque quasi constant de prendre soin des autres.

À ses 18 ans, il fut mis en vente pour la première fois de sa vie. Un Vampire l’acheta après quelques mois en boutique. Mais Garrett s’attendait à tout, sauf à un Maître capable du pire. Dès qu’il fut hors de la boutique, Eammon Searcy lui tendit un collier de cuir noir auquel pendait une longue laisse argentée. Si elle n’était pas en véritable argent, elle étincelait comme tel.

« Enfile ça, mon mignon » avait-il dit.

Honteux, Garrett s’était plié à cette exigence. Il crut que son calvaire s’en arrêterait à cette étape jusqu’à ce que Maître Searcy sorte aussi un bracelet du même type qu’il lui demanda d’enfiler. Le bracelet ne comportait que quelques maillons de chaînes, mais l’humiliation n’en restait pas moins horrible aux yeux de Garrett. Une fois paré de ses atours, le Vampire le fit parader un moment en pleine ville, n’attisant que la honte de l’esclave.

Les journées qui suivirent furent toutes aussi humiliantes les unes que les autres. Si Garrett avait toujours été un jeune homme heureux et serviable, il devint plus sévère et craintif. Il craignait les coups, les blessures, les insultes et les trop nombreuses humiliations.
Il endura. Silencieusement.
Au bout de quelques semaines, il sursautait au moindre bruit.
Au bout de quelques semaines, son Maître s’abreuva pour la première fois de son sang. Garrett tenta toujours de se convaincre qu’il était « normal » d’être traité de la sorte… jusqu’à ce qu’il perde connaissance entre les mains de son Maître trop gourmand.

☼☼☼

« Tu es prêt. »

Garrett avait perdu depuis longtemps toute lueur de joie dans son regard. Il avait fini par ne plus sursauter au moins bruit. Il se contentait d’obéir et d’endurer chaque sévices fait à son corps ou son esprit. Eammon Searcy avait acheté Garrett deux ans plus tôt. Deux années à garder chez lui et à lui faire endurer les pires horreurs. Garrett n’était plus qu’une marionnette entre les mains de Searcy. Ce jour-là, pour ses 20 ans, le Maître lui offrait un perçage d’oreille. Chaque lobe et chaque hélix furent percés et agrémentés d’un magnifique bijou. Une chaîne, toujours des chaînes, pendantes d’un trou à l’autre. Une nouvelle marque de soumission envers son Maître. En plus de la laisse qui pendait en permanence à son cou.
 
☼☼☼

« J’ai terminé de recoudre la plaie, Maître. »
« Excellent. Tu es doué. »

Garrett bomba le torse, visiblement ravi d’avoir un compliment de la part de son Maître. Il travaillait à sa clinique médicale privée depuis quelques mois. Sa vie était toujours aussi pénible, mais Eammon se montrait moins horrible au travail qu’entre les murs de sa maison.

☼☼☼

Garrett apprit beaucoup auprès de son Maître. Cela avait pris des années, mais Maître Searcy avait maintenant parfaitement confiance en son esclave et en ses capacités. Sa vie s’allégea dans les derniers mois avant sa Transformation. Searcy se montrait moins exigeant, bien que tout aussi cruel et horrible à ses heures. Garrett s’occupait souvent d’accueillir les patients. Il préparait ensuite un dossier solide pour son Maître. S’il était capable de commencer les premiers soins, il s’en chargeait. Sinon, il attendait son Maître. Searcy était un Vampire cruel, mais c’était un excellent médecin qui prenait très à cœur son métier et ses patients. Bien entendu, rafistoler un esclave pouvait coûter une petite fortune, mais il donnait toujours les meilleurs soins possibles. Garrett en faisait autant de son côté.

☼☼☼

La Transformation de Garrett…
Garrett lui-même n’en garde que très peu de souvenir. Quelques semaines auparavant, son Maître lui avait proposé de le transformer en Vampire. Pourquoi? Simple caprice. Simple plaisir. Il avait brisé l’esclave jusqu’au point de lui imposer une vie éternelle de tourments. Parce qu’une fois Garrett transformé, il resterait à jamais à ses côtés. Eammon Searcy y avait bien encré cette idée dans l’esprit de son petit esclave. Esclave un jour, esclave pour toujours.
Mais Garrett, aussi soumis et brisé, avait d’autres plans en tête. Il commença par demander à son maître un tatouage significatif. Eammon accepta. Un soleil sur l’épaule pour commencer. Un soleil tribal et futuriste à la fois. Ancien et nouveau. Vieille vie et nouvelle vie. Adoration du Soleil.

« Nirvana » vint ensuite. La vie Vampirique finirait par lui être plus douce, plus tendre. Plus sereine. Garrett voulait y croire.


Puis, à la date convenue, Eammon s’abreuva de son sang.
Eammon le tua, écrasant sa gorge entre ses mains, le privant d’oxygène, le privant d’air…
L’agonie. Eammon la fit durer longtemps. La première fois que Garrett cru mourir, sa vision commençait déjà à se troubler. Son corps avait cessé de se débattre.
Et l’air était de nouveau entrée dans ses poumons douloureux, le faisant tousser et haleter. Quelques secondes.
Puis l’air lui manqua encore.
Le manège de Searcy dura trois fois… jusqu’à sa mort définitive.
Eammon lui fit boire son sang.

Noir.
Noir.
Noir.

☼☼☼

« Maître… je vous en prie, je n’en peux plus… Il y a trop… de bruits… Je… »

La gifle d’Eammon envoya Garrett au sol tant il y avait mis de la force. Le Nouveau Vampire haletait, la tête entre les mains, recroquevillé au sol. Il n'arrivait pas à contrôler ce nouveau pouvoir. Sans le vouloir, il s'infiltrait dans la tête des Humains les entourant. Un bête manque de maîtrise de cette capacité qui lui permettait de capter certaines pensées directes. Son maître restait sourd à ses supplications. Son Maître. Oui. Parce qu’Eammon Searcy ne traitait pas Garrett différemment d’Avant. Il était peut-être même pire… puisqu’Avant, il devait faire attention à la force qu’il utilisait. Maintenant, Garrett ressentant moins la douleur, il ne se privait plus.

« Contrôle. Arrête de chialer et supplier. Contrôle. Respire. Bloque ce que tu ne veux pas entendre, pauvre imbécile. »

Chaque jour, l’entraînement était dur. Chaque jour, Garrett apprenait. Chaque jour Garrett continuait de souffrir.

☼☼☼

Il lui fallut plusieurs années pour contrôler ses nouveaux pouvoirs. Garrett apprenait vite. Tant parce qu’il était toujours considéré comme un esclave par Searcy, tant parce qu’il voulait éviter le plus de châtiments possibles.
Au travail, Searcy continuait sa formation afin d’approfondir ses connaissances. Il le traitait comme un égal. Mais entre les murs de la maison, Garrett Searcy ne revenait plus que « Garrett ». Ce manège dura des années.

☼☼☼

« Mon sang ne vous nourrit jamais suffisamment, Maître… »

Tous deux étaient dans le lit d’Eammon. Pour une énième fois, Garrett l’avait laissé boire de son sang. C’était toujours ainsi. Il le prenait et buvait son sang. Parfois en même temps. Parfois après. Le Transformé ressortait toujours épuiser de ces expériences qu’il haïssait toujours autant. Et pourtant… il se laissait docilement faire. Comme toujours. Comme chaque fois. Comme depuis toutes ces années. Il haïssait ce Vampire… du plus profond de son âme. Depuis toujours. Mais plus encore depuis qu’il aurait dû être Libre. Sa vie de Vampire n’était rien de plus que de l’esclavage pour l’Éternité.

« Ton sang est parfait, mon mignon. Si seulement tu savais à quel point je peux t’aimer. »

« M’aimer? Parce que c’est ainsi que vous aimez?! Je ne suis rien de plus qu’un esclave en laisse! »

« J’ai fait tout cela pour te rendre plus fort. Immortel. J’avais besoin que tu m’appartiennes pour l’Éternité, Garrett. Tu m’appartiens. »

« NON! Je vous déteste. Je vous hais. Vous n’êtes qu’un monstre! Vous avez fait de moi un monstre! »

Il quitta de son propre chef le lit d’Eammon pour retourner à sa place habituelle, sur le tapis au pied du lit. Il y dormit pendant des heures, recroquevillé sur lui-même, la laisse ramenée contre son corps.
Lorsqu’il se réveilla, la maison était terriblement calme. Une note avait été déposée près de lui.

« Sous-sol. »

Un frisson parcouru alors Garrett. Le sous-sol était la pièce qu’il détestait le plus. Il y passait beaucoup moins de temps qu’auparavant, mais le Maître y gardait tout ce qu’il fallait pour… dresser… et blesser.
Il s’exécuta, tel l’esclave docile qu’il se devait être. Le sous-sol était calme. Il semblait vide.

« Maître? Oh… mais qu’est-ce…? MAÎTRE! »

Son pied nu avait rencontré une substance gluante. Du sang? De la cervelle. Comprenant ce qui venait de se passer, Garrett s’effondra près du corps de son maître. Il s’était tiré une balle en argent en pleine tête.
Mort.
Une lettre accompagnait le corps. Une lettre où Eammon léguait sa maison, son nom de famille et sa liberté à Garrett. Il s’excusait aussi de n’avoir attisé que la haine du Transformé à son égard.
Il lui souhaita de trouver sa Sérénité tant recherché. Son Nirvana.
Il fit couper les maillons de sa laisse, n'en gardant que quelques-uns, en souvenir... Pour se rappeler...   


☼☼☼

Éduquer des esclaves. Garrett Searcy avait réussi à se forger sa place dans un centre d’esclavage, avec l’aide d’un ami Vampire. S’il n’avait pas la prétention d’être médecin, il avait vanté ses capacités, ses connaissances et surtout sa connaissance du monde de l’esclavage pour être le plus apte possible à enseigner à ces futurs esclaves. Depuis 30 ans, il occupe maintenant un poste d’Éducateur, y enseignant comme on l’avait fait pour lui les premiers soins. Mais son cours était difficile. Il y est sévère, mais juste. De temps en temps, il ose sortir un peu sa matière pour répondre aux inquiétudes de ses élèves. Chaque nouvelle cohorte voit son année débuter avec cette fameuse phrase :

« Appelez-moi simplement Garrett. Vous êtes ici pour apprendre, pas pour faire des courbettes. »

Les dernières années de sa vie furent calmes. Garrett reprit lentement sa vie en main. Il rénova la maison de son ancien Maître, puisqu’il la lui avait laissée en héritage. Il condamna le sous-sol, sans plus jamais y remettre les pieds.
Son travail était demandant.
Il se lança aussi dans une sorte de quête spirituelle pour réussir à trouver un certain équilibre dans sa vie, une certaine sérénité. Quelques pèlerinages autour du globe, la visite de certains lieux historiques importants, la rencontre avec d’autres Vampires Transformés. Son tatouage « Nirvana » ne commença à avoir un véritable sens dans sa vie qu’à partir de ses 40 ans.


Son âme immortelle demanda beaucoup de temps avant de commencer à guérir.
Et entre le travail, la maison et sa vie sociale… il était peut-être temps d’acheter à son tour un esclave.
Il était peut-être temps de commencer à guérir réellement.
Et à devenir le Vampire qu’il aurait dû être depuis le départ.  

1969 mots
Pardon pour la longueur X)




۞ PRÉNOM OU PSEUDO : Hedda
۞ DOUBLE COMPTE ? Sean
۞ AGE DU JOUEUR : 28 ans, c'est toujours pareil Smile
۞ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Un partenariat avec mon forum.
۞ COMMENTAIRE : Nope Smile
۞ PRÉSENCE SUR LE FORUM : Tous les jours et je réponds aussi rapidement que possible. Rarement plus d'une semaine.
۞ CODE DU REGLEMENT :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
MessageSujet: Re: Garrett Searcy ☼La Sérénité existe-t-elle réellement?☼ Dim 14 Oct - 13:05
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
MessageSujet: Re: Garrett Searcy ☼La Sérénité existe-t-elle réellement?☼ Dim 14 Oct - 15:47
Merci Gloriël, mais j'étais déjà présente Razz


Bref, j'ai terminé ma fiche ^^
J'espère que ça ira! Pardon pour la longueur de l'histoire X)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
MessageSujet: Re: Garrett Searcy ☼La Sérénité existe-t-elle réellement?☼ Dim 14 Oct - 23:30

Félicitation !

Tu fais désormais parti des nôtres !



J'ai tellement envie de le câliner... ;w; son histoire est tellement... soft & trash à la fois. Bien écrite. On comprend tout, sans avoir les détails sordides. L'imagination suffit à comprendre le reste. Du coup... je vois pas quoi redire à tout ça. Alors voilà. T'es validé ;w;

Je stalkerai l'évolution de ce pauvre Gaga ;w; ♥️

Voici ce qu’il te reste à faire pour pouvoir pleinement profiter à rp :

Tu dois répondre à TOUS les recensements te concernant (Obligatoire) ici,
Tu peux aller voir les demandes de rp ou en faire une ici,
Tu peux aller voir les demandes de maître ou en faire une ici,
Tu peux aller voir les demandes d’esclave ou en faire une ici,
Et tu peux même te créer un carnet de bord ici

En espérant que tu t’amuse parmi nous,

Asmodée, l'admin stagiaire ♥️.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Garrett Searcy ☼La Sérénité existe-t-elle réellement?☼
Revenir en haut Aller en bas
Garrett Searcy ☼La Sérénité existe-t-elle réellement?☼
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Alexis Sorel - In any Book - La magie existe-t-elle réellement ou ne suis-je qu'un rêveur ? [Terminée]
» les orques
» Est-ce que Haldir existe? O_o
» N'existe pas dans One piece !
» Free reward n'existe plus ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostium Tenebris :: Formalités :: Présentations :: Vampires Validés-
Sauter vers: