Forum RPG Yaoi NC+18 Futuriste.
 

Tu es un Boulet ! Le boulet qui m'empêche de vivre ! {En cours}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Formalités :: Présentations
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1
MessageSujet: Tu es un Boulet ! Le boulet qui m'empêche de vivre ! {En cours} Dim 6 Jan - 1:08
© Arrogant Mischief sur Never Utopia
Zola Dayron

«Toi et moi, jamais nous.»




۞ NOM : Dayron
۞ PRÉNOM(S) : Zola
۞ SURNOM : Nola, Sola, Tola. Tu as des difficulté à prononcer ton prénom parfois, alors tu as beaucoup de surnom.
۞ AGE : 60 ans, 21 d'âge physique.
۞ DATE DE NAISSANCE :  23 mai
۞ NATIONALITÉ : Américaine
۞ ORIENTATION : Tu n'en sais rien. Et je pense que toi et moi connaîtront jamais ce plaisir.
۞ PROFESSION : Assisté, Handicapé. Bref tu es un Idiot
۞ RACE: Evidemment Oméga
۞ SIGNES PARTICULIERS : Tu es malade mentalement, tu as des cicatrices sur les joues. Je pense que je fais partie de tes signes particulier. Tu ne sais pas très bien t'exprimer et tu as quatre d'âge mental.
۞ AVATAR : Naruto du Manga Naruto


DESCRIPTION PHYSIQUE

Décrire ton apparence est une nouvelle façon de prouver à quelle point tu es beaucoup trop chanceux pour toi-même. Souvent les gens te trouve beau, il dise que la couleur de tes yeux est rarement aussi belle, que tes petites marques sur les joues ne te rende que plus mignon, que ton sourire franc est adorablement craquant.

Pour ton père tu es tout simplement la plus belle chose qu'il ait vu au monde, mais je t'avoue que je ne le comprends pas. Pour lui tu es son petit diamant. Tu es celui en qui il revoit les beaux yeux de ta mère. Pour tant je suis sûr qu'il en a marre de toi et tes envies de t'habiller que d'une manière et pas d'une autre, que des polos en cent pourcents cotons de couleurs bleu ou orange comme le soleil et seulement des jeans. Tu hurles dès qu'il essaie de te faire porter une chemise ou un débardeur. La seule chose que tu portes d'autre c'est un short pour ton sport avec un tee-shirt à imprimé du soleil et cela uniquement parce que tu aimes te défouler et que ce n'ai pas agréable dans tes polos et jeans mais ton père à lutter les premières fois pour te faire porter cette tenue. Même ton pyjama est compliqué. Tu ne peux dormir qu'avec seulement un Boxer et un Tee-shirts purement d'un noir-bleu si tu n'as pas tout ça pour sortir, dormir, ou courir tu fais une crise.

La course que tu pratiques, te forme un corps d’athlète, tes muscles sont finement dessiner, mais ça tu t'en fiches, si tu cours c'est pour toi. Parce que tu aimes ça. Alors que les gens sue, pleure, en chie pour avoir un corps comme le tiens, toi non... Encore une fois tu es chanceux, ton corps est naturellement svelte et en plus la course et pour toi un défouloir.

Sincèrement pour moi tu n'es qu'un idiot, et ça se lit sur ta gueule mais je me trompe. Car les fois où ton père arrive à te faire sortir, les gens veulent t'approcher, apprendre à te connaître, te complimentent ou parfois viennent même avec une envie de trouver l'amour avec toi. Et ce n'est seulement quand tu ouvres la bouche pour parler qu'ils se rendent compte de ton problème mental. Certain où eu le courage d'insister, prétextant adoré ton sourire craquant, innocent, adorable d'après leurs mots. Parce que pour moi ce n'est qu'un sourire incroyablement débile.

Ce sourire vient de ta mère, un sourire grand et aux dents extrêmement blanches. Cela peut paraître un atout chez les autres mais pas pour toi, parce que oui même pour une chose aussi simple que de se brosser les dents devient l'enfer avec toi. Tu es obligé de te brosser les dents 4 fois par jour, une fois après chaque repas, et toujours a exactement la même heures. Les rares fois ou tu as été en retard fût un calvaire jusqu'au prochain repas. Tu chronomètres ton temps de brossage à exactement trois minutes et vingt-quatre secondes, pas plus pas moins et si ce n'est pas le cas je vous laisse deviné ce qu'il se passe.

La seule chose qui est simple, ce sont tes cheveux blonds or, tu t'en fiches, on peut en faire ce que l'on veut, mais ton père aime te les laisser tomber sur ton front, ne les coupants jamais trop court. C'est lui ou l'esclave avec vous qui te les coupe au bon moment d'après eux.

Quant à ton loup, malgré le fais que tu sois Oméga, tu es grand, très grand. Les muscles roulent sous ton pelage blanc-blond. Tu adores te balade sous cette forme là de toi. Tu aimes te pavaner dans les rues, courir à quatre pattes, et aboyer comme un idiot. On pourrait te confondre avec un sac à puce. Mais ta taille et ton odeur te trahissent. Tu attires beaucoup les curieux quand tu es en canidé. Surtout quand tu t'arrêtes en plein milieu de la route pour faire ta toilette parce qu'une autre espèce ta frôlé ou touché

Bref, tu es beau d'après les autres, mignon, craquant ou même adorable. Mais même avec tout cela tu resteras un idiot. Le jour ou se sera moi aux commandes, ce jour là j'accepterais les compliments que l'on te fait.




DESCRIPTION MENTALE

Que dire de ta personnalité ? Je pourrais la décrire en un mot : débile. Ou alors en deux : attardé mentale. Si on m'obligeait à en dire plus, je décrirais ta façon de vivre, ou je raconterais ton histoire, mais ce n'est pas réellement l'exercice demander si je récite ton passé.

Quand on te demande comme tu t'appelles, tu réfléchis longtemps, trop longtemps pour une question si bête. Quand enfin tu trouves la réponse qui devrais être automatique, tu souris et tape dans tes mains et tu dis « Zonla Dayron. Moi Zola Dayron » en te rattrapant sur les possibles fautes que tu fais dans ton prénom. Le summum pour toi c'est que la personne répète ton prénom pour y ajoutez « Enchanté », tu deviens alors incroyablement fière de toi. Quand elle ne te comprend pas, tu fronces les sourcils et répètes plusieurs fois de toutes les manières possibles.

Quand on te demande de parler de toi, tu parles de tes passions, elles changent aléatoirement. Un jour la science, un autre les loups, les humains, les chiens, les animaux. Tu fais souvent des fixations. Par exemple, tu peux ne parler que de science pendant 6 mois, puis du jour au  lendemain, tu vas passer ta journée à la bibliothèque et lire tout ce que tu peux sur les animaux. Et tu vas tout raconter à ceux que tu rencontres et qui en ont tout simplement rien à foutre. Enfin... Raconter, c'est un grand mot pour toi. Tu essaies de te faire comprendre.

Pourquoi parles-tu ainsi, comme un enfant de 4 ans ? Alors que tu as de grandes connaissances en science, et que tu sais lire ? Parce que tout simplement ton cerveau fonctionne comme ça. Tu es préoccupé par des choses futiles et idiotes, comme, pourquoi le sel est dans la mer ? Ou encore est-ce que les poissons mangent le sel ? Pourquoi ont-ils des reins plus puissant que les nôtres ? Ou encore d'autres choses que je ne comprends pas. Alors oui, les articles, les formules de politesses, les verbes ou sujets, ou encore les structures de phrase sont beaucoup trop compliqué pour toi. Mais même sans cela, tu resterais un idiot.

Tu as aussi ton petit quotidien, et rien qu'en le connaissant on peut apprendre à te connaître. Tu te réveilles, tous les jours à 7 heures, fait un tour de ton appartement pour voir si tous tes objets et tes affaires sont bien placés. Ensuite, tu t'assois à la table et attend qu'on te serve d'une manière précise évidemment tout doit être à la place que tu souhaites. Ton père ou ton esclave actuel savent exactement comment te faire plaisir, alors les crises matinales n'arrivent plus aussi souvent. Après manger, tu fais la poussière dans ton appartement, ou alors tu lis en restant dans ta chambre ou tu joues à ce qui te plaît, des jouets éducatifs, ou des petits jeux vidéos. Ensuite quand la nuit tombe, tu sors courir des heures et des heures en souriant à tous les passants et caressant tous les chiens que tu vois. Et cela jusqu'à que ton père ou ton esclave t'appelle. Tu rentres, tu revérifies si tout est à sa place et tu vas sous la douche, tu te changes ensuite puis tu te poses devant la télévision que tu regardes sans réellement comprendre. Quand ton programme finit, tu recommences à faire la poussière dans ton appartement, tu retournes lire dix pages d'un livre, tu ranges tes vêtements, tu te brosses les dents et te couche à 21 heures pile. Pas une minute de plus ou de moins.

Ton comportement loup n'est pas différent, tu renifles tout ce qui bouge et la pisse des autres chiens. Tu pisses après eux d'ailleurs. Comme je le dis plus tôt, tu n'es pas un loup pour moi, tu es un sac à puce. Un chien.

Je finirais par décrire tes crises, qui sont insupportables. Quand quelque chose ne te plaît pas, tu ne le dis pas. Tu hurles de façon incompréhensible avant de t’asseoir dans un coin pour commencer à te balancer, tu pleures et respires fort, mais au moins tu ne cries plus. Pendant tes crises, je suis presque endormis. Je ne sais absolument pas ce qui ce passe dans ta tête comparer à d'autre moment.

Puis il y a moi, mais moi, on s'en est fichu les soixante années de notre existence. Et je n'ai aucune maîtrise sur toi, je ne fais rien alors je ne perdrais pas de temps à détailler ma personnalité.

Alors voilà si je devais te décris autrement qu'en t'insultant d'idiot, d'incapable, d'imbécile, d'attardé mentale ou encore de déchet de la société, je le ferais comme je viens de le faire.


SON HISTOIRE, SON PASSE


400 mots minimum





۞ PRÉNOM OU PSEUDO : Lilithia
۞ DOUBLE COMPTE ? OUI, Kieran, Natalis et Wyatt
۞ AGE DU JOUEUR : 24 ans
۞ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? <3
۞ COMMENTAIRE : Je vous aime, et j'éspère que vous aimerez mon petit Zola
۞ PRÉSENCE SUR LE FORUM : Quotidienne, n'hésitez pas à venir me voir en pv si vous avez besoin de quoi que ce soir.
۞ CODE DU REGLEMENT :
Revenir en haut Aller en bas
Tu es un Boulet ! Le boulet qui m'empêche de vivre ! {En cours}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Boulet
» Le Boulet-Test
» Kage bushin le pire boulet --'
» Boulet gratuit ! \o/ [Photofiltre]
» >_< boulet ... Oh que ça m'enerve ça !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostium Tenebris :: Formalités :: Présentations-
Sauter vers: