Forum RPG Yaoi NC+18 Futuriste.
 

Jin - L'ambition caché sous des lunettes [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Formalités :: Présentations :: Humains Validés
Jin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 9
MessageSujet: Jin - L'ambition caché sous des lunettes [Terminé] Jeu 10 Jan - 1:03
© Arrogant Mischief sur Never Utopia
Jin

« Je veux le confort et la liberté. »




۞ NOM : /
۞ PRÉNOM(S) : Jin
۞ SURNOM : Pas qu'il sache. Son prénom est déjà très court.
۞ AGE : 22 ans
۞ DATE DE NAISSANCE : un 4 mai
۞۞ NATIONALITÉ : Se considère sans. Américaine.
۞ ORIENTATION : Il est vierge donc ne sait pas trop. Ambi. Fantasme sur le fait de dominer une Créature.
۞ PROFESSION : Esclave
۞ RACE: Humain
۞ SIGNES PARTICULIERS : Il porte des lunettes rectangulaires. Une cicatrice lui barre la joue gauche.
۞ AVATAR : fan art de Q, James Bond.


DESCRIPTION PHYSIQUE


A vendre : esclave de ménage humain.


Bonjour, je vends un esclave humain d’une vingtaine d’année en bonne santé. Il est assez banal, mais voyez l’avantage il sait se faire oublier et être discret.  Ses cheveux sont épais, marrons, que j’ai fait entretenir court – d’après le coiffeur c’est ce qui lui va le mieux mais vous pourrez le personnalisé – et ses yeux sont de couleur noisettes. Il est de type blanc bien que ses yeux légèrement en amande témoigne d’un potentiel métissage plus haut dans sa généalogie. Bien que classique, son visage présente des traits harmonieux sauf au niveau de la bouche où une cicatrice s’étend du coin de sa lèvre à l’oreille gauche. On peut facilement la faire disparaître avec du fond de teint si cela vous incommode trop. L’on notera qu’il porte des lunettes rectangulaire afin d’y voir clair de loin.

Parlons maintenant de sa taille. Il culmine à un mètre soixante-dix-huit pour une silhouette élancé. Je ne l’ai pas pesé mais il est assez mince, sans être excessivement maigre (voir les photos pour vous donner une idée). Après un examen rapide, je confirme qu’il n’a pas de marques ou cicatrices disgracieuses sur le reste de son corps, je l’ai bien traité (et j’attends de vous un minimum de considération). Il semble s’amuser à se dessiner des petites runes invisibles sous ses vêtements, vous pourrez lui demander d’arrêter mais ce n’est pas trop gênant. Pour information cet esclave est vierge.

Je le fournis avec ses habits dont deux tenues de travail si vous souhaitez qu’il ait l’air chic.





DESCRIPTION MENTALE

« Passons maintenant à sa personnalité. Jin est un esclave parfait. Il est docile, serviable sans avoir l’air craintif, poli, aimable et réactif. Vous lui donnez une tâche et cela sera fait. Il ne m’a jamais posé de problème ni tenter de s’enfuir en quatre ans. Vous pouvez le laisser en appartement sans craindre qu’il n’y soit plus à votre retour. Vous pouvez sans mal lui demander de faire la cuisine puis le service quand vous recevez des invités, il suffit de lui montrer une recette de cuisine et il s’en occupera (dans la mesure du possible et du matériel disponible, soyez réaliste). Jin a pu se perfectionner grâce à ses années de service. Je lui aie peu fait toucher un ordinateur mais j’ai pu constater qu’il savait utiliser les fonctions basiques et faire une recherche sur internet. N’hésitez pas à lui apprendre de nouvelles choses, Jin est du genre curieux et attentif. »

- Tu vois autre chose à rajouter ?


- Non maître, je pense que c’est bien ainsi.


Cirthel envoya de fait son annonce.

Pourtant il manquait des choses. Jin refuse d’être perçu comme beau ou mignon de crainte d’être abusé, traumatisé d’avoir vu son ami sauté de la fenêtre. Et s’il veut bien se fondre dans la décoration, il refuse d’être un objet sexuel : il se défendra violemment si il n’est pas consentant. D’un autre côté Jin est curieux, voir même plus que cela : il fantasme sur le fait de dominer une Créature, soumettre et donner du plaisir alors que lui est un humain, un esclave. Faire dire à un Loup-Garou, un Elfe ou un Vampire « encore » fait partit de ses buts ultimes.

Oui parce qu’il en a un deuxième et surtout le plus important : changer de race. Etre humain est nul, sans aucun avantages à ses yeux et lui voudrait être libre, ne plus craindre qui que ce soit, rendre les coups, être du bon côté du système : celui des vainqueurs. Qu’importe si cela doit être un Loup-Garou ou Vampire. Qu’importe s’il doit mentir, jouer aux demi-vérités, faire son hypocrite ou être moralement un poil discutable. Alors bien sûr qu’il ne fait pas de vague, qu’il a l’air poli mais il ne se gênera absolument pas pour critiquer intérieurement si cela ne lui plaît pas. Son visage reflète rarement ses émotions intérieures, il a appris à rester d’une neutralité polie à toute épreuve même si il se fait insulter ou frapper et préfère toujours avoir l’air plus idiot que trop intelligent.

Jin a perdu l’habitude d’avoir des amis, à quoi bon ? Pourquoi faire ? Les humains ne sont que des esclaves. Seuls les Créatures sont intéressantes et à fréquenter avec précaution. Il lui faut bien choisir afin de se lier d’amitié – et ce quitte à simuler – avec un vampire ou un loup-garou jusqu’à le convaincre de le faire devenir l’un des leurs. Les autres n’ont pas d’importance. Egoïste ? Peut-être. Mais à qui se fier ? Arrogant ? Surement. Jin se sent plus intelligent que certains humains. Cela ne veut pas dire qu'il sait tout, mais il dédaigne les grandes gueules qui ne savent pas faire profile bas quitte à se faire frapper. A quoi bon l'ouvrir quand l'on n'a pas l'avantage physique ? Ses lectures lui ont donné des idées saugrenues comme avoir de l'estime pour soi et de l'ambition.

L’humain est aussi perfectionniste, il aime bien faire son travail quand il s’est lancé dans un projet. Il recommence jusqu’à ce que ce soit bien, avec rigueur. Il apprécie un environnement propre et ordonné. De plus, l’humain se conforte dans la mythologie, essai de s’inventer des croyances à partir d’un peu de tous pour se sentir un peu plus protégé. Pour croire que les Créatures n’ont pas totalement gagnés, qu’il reste de l’espoir en… il ne sait quoi. Parce que Jin n’est pas aussi courageux et insensible qu’il voudrait le faire croire et son masque de politesse pourrait bien un jour ou l’autre voler en éclat à force de tout garder pour lui.



SON HISTOIRE, SON PASSE


Le verre entailla la peau du jeune garçon, sa main tremblait, le sang coulait et cela lui faisait mal. Qu’importe. La peur de devenir mignon lui paraissait beaucoup plus écrasante que ce désagrément passager. Il revoyait encore cet esclave, son ami, qui aurait été bon pour la vente dans un an. Si beau, au regard si vide qui avait sauté du vingtième étage en plein repas cet été. Bientôt des rumeurs coururent comme quoi un des esclavagistes avait une trop grande tendance à lorgner sur des jeunes humains mignons et il fut viré. Quel était l’intérêt de vendre un bel esclave déjà dépucelé aux yeux éteins ? Le Centre d’où venait Jin voulait offrir un minimum de qualité tout de même. Non vraiment, il ne faisait pas bon être trop beau en ce monde.

Jin n’avait jamais eu pour vocation d’être un esclave de luxe. Gamin presque chétif pleurnichard, adolescent ayant facilement des boutons, ses cheveux étaient banals, ses yeux l’étaient tout autant et il était myope de surcroît. Les Créatures le destinaient à une éducation de base dont l’activité principal serait d’être en demeure : garde d’enfant, ménages, cuisine, geste de premier secours, comptabilité et quelques notions théoriques sur la sexualité pour savoir où va quoi. Mais l’humain ne préférait pas prendre de risque, voyant ses boutons s’estomper à sa dix-septième année. Aussi avait il fait tomber une assiette dans le réfectoire prétextant une maladresse, ramassa un petit bout dans sa poche et s’empressa de bredouiller des excuses en jetant le reste et retourna sagement à sa place. Les éducateurs ne se doutèrent pas de la manœuvre car Jin ne posait jamais aucun problème, il ne faisait pas de vague, se comportait docilement et n’avait pas la force d’attaquer une Créature.

Aussi Jin garda son bout d’assiette jusqu’au soir. Bien sûr il n’était pas motivé. Ce n’était pas l’être le plus courageux du monde, se défigurer soi-même relevait presque de l’impensable. Mais dans la pénombre du dortoir, roulé en boule, il revoyait l’innocent visage de Ren qui avait été si brillant dans ses jeunes années, c’était son frère de cœur, ils avaient été en cours ensemble au début pour apprendre à lire et à écrire. Mais Ren était trop beau pour n’être qu’un esclave de base, il avait d’autre cours. Jin le voyait s’éteindre au fur et à mesure, son ami devenait distant. Jin n’avait pas compris, ou compris trop tard, en le voyant au rebord de cette fenêtre ses longs cheveux blonds balayés par un coup de vent. Et puis il se laissa tomber en arrière. Bien sûr Jin avait été triste, en colère et puis quand il eut compris le motif la peur d’être abusé par un potentiel maître supplanta le reste. Le prix de la beauté était trop cher à payer. Tandis que les autres s’étaient enfin endormit, Jin se redressa et s’entailla la peau, le visage, les Créatures ne pourraient pas cacher ça. Mais cela faisait trop mal et il n’eut pas la force d’aller plus loin, salissant son oreiller de sang. Il ferma les yeux et tenta de s’endormir à son tour.

- QU’EST-CE QUE TU AS FAIS ?!

Jin rouvrit les yeux quelques heures plus tard et affronta le regard furieux d’un loup-garou alerté par l’odeur du sang en faisant sa ronde. Il fut traîné hors du lit puis mis sur l’épaule comme un sac à patate pour aller voir le médecin tout aussi éberlué.

- Pourquoi ?

Pourquoi il avait fait ça ? Jin ne voulait pas répondre, restait muet sur la question. Pourquoi ? Etaient-ils stupides ? Ne pouvaient-ils dont pas comprendre ? Non ces Créatures ne le pourraient pas. Après tout ils n’avaient aucun risque à être beaux, eux. Finalement le médecin déclara à ses congénères que ce devait être le choc psychologique dû à la mort de Ren, que cela avait dû affecter les esclaves présents à ce moment-là. Et l’on n’en parla plus. Malgré leurs efforts les Educateurs ne purent effacer la cicatrice qui défiait la symétrie du visage de Jin et un an après il fut mis sur le marché. Un esclave basique.

Se trouver un maître fut moins difficile qu’il ne l’aurait cru malgré sa cicatrice et son plan marcha comme prévu : il ne fut pas pris pour le physique mais pour le ménage par un vieil elfe, Cirthel. Malheureusement il aurait préféré que ce soit un vampire ou un loup-garou. Jin voulait être l’un d’eux. Faire partit de la classe dirigeante et non rester un esclave. S’enfuir ? Pour aller où ? Un avenir dans le froid et la faim ? Très peu pour lui. Mais il se contenta de suivre l’elfe pour le moment. On lui expliqua les consignes : se faire discret, être réactif, faire briller la maison, faire les courses, avoir l’air un minimum présentable.

Ce qui frappa Jin en arrivant fut l’incroyable bibliothèque de son nouvel acquisiteur qui le laissa ébahit : celui-ci collectionnait les livres terriens de longues dates. Des livres sur toutes les étagères sans parler des babioles diverses qui encombraient les lieux. Son maître n’était pas souvent là, toujours à la recherche d’un article terrien pour venir agrémenter sa collection, en réunion avec d’autres membres de sa race ou à tenter d’aller séduire de nouvelles personnes. Jin restait seul en journée, quasiment un meuble et c’était pour lui très bien ainsi car il pouvait profiter de choses inestimable : les livres. Il les dévorait sans distinction. Histoire, politique, géographie, philosophie et surtout mythologie. L’humain y cherchait des réponses à ses questions. Sur l’humanité, sur les Créatures, sur le moyen d’accéder à un statue supérieur : il voulait croire que tout n’était pas perdu, il cherchait quelque chose en quoi placé une petite lueur d’espoir. Jin ne faisait pas la différence entre les histoires fantastiques et les mythologies terriennes documentées, à vrai dire cela a la même valeur à ses yeux. Il s’invente une religion « pratique », ne se basant que sur les runes qui sont facile à reproduire et à retenir pour lui et tant pis si ça n’a rien à voir avec les méthodes initiales. Il aime bien dessiner sur lui ce qu’il a identifié comme un symbole de protection, caché derrière ses vêtements.

Deux autres choses éveillent particulièrement sont intérêts au fil des mois : la calligraphie et les pratiques sexuelles de son maître. Commençons par l’écriture. Il ne comprend pas vraiment ce qui est écrit dans les anciens livres à manipuler avec précautions, mais reproduire les arabesques compliquées des manuscrits le détend, l’apaise, il peut rester des heures à parfaire une majuscule ce qui lui vide l’esprit. Quand à sa seconde occupation cela nuit vint alors qu’il avait du mal à dormir, en même temps il entendait clairement le lit bouger. De fait il décida de jeter un coup d’œil par le trou de la serrure et en conclue que, si on était consentant, et bien ça n’avait pas l’air d’être mal. Voir même très très plaisant…. Lui aussi aurait bien aimé participer ! Mais bon il avait fait le pari que l’on n’ait pas trop de vue sur son physique.

Jin profita d’une énième absence de son maître pour ouvrir le placard de la chambre à celui-ci. A l’intérieur se trouvait divers accessoires de toutes tailles plus ou moins élaborés, des cordes, des menottes et des réserves de tubes de lubrifiants, sans parler des vêtements qu’une personne pudique ne porterait pas en extérieur ! Il hésita avant de décrocher quelques vêtements en cuir moulant avec des laçages bien situés pour rendre le tout sexy et les essaya, prenant même la pose avec un martinet.

- Alors t’aime ça vieil elfe ?

Il s’imagina dominer une Créature et cela le rendait toute chose. Jin rangea le matériel bien à sa place et referma le placard. Il ne manqua pas de jeter des coups d’œil autant qu’il le pouvait les prochaines fois afin d’apprendre les subtilités de cette pratique. Il ne sut jamais vraiment s’il avait été repéré ou pas, toujours est-il qu’on ne l’invita jamais à participer ou qu’on ne lui en fit guère reproche durant quatre ans.

Mais parfois il s’ennuyait et l’ordinateur lui faisait de l’œil. Jin passait devant plusieurs fois en faisant les poussières et n’y tenant plus il secoua la souris, l’engin était resté allumé. Le monde merveilleux d’internet s’offrait à lui et l’esclave savait ce qu’il voulait y faire : être libre. Après cinq minutes de réflexion il se retrouva à chercher des sites de rencontre avec une orientation sur ce qui l’intriguait : le BDSM. Comment des êtres libres pouvaient avoir envie d’être dominés ? C’était fascinant. Il se créa un profil, celui d’un vampire de 55 ans célibataire, novice en ce genre de pratique : Baldr. Quand il le pouvait il revenait discuter avec ces gens qui ne pouvaient pas se douter de son identité, allant même jusqu’à prendre contact avec un des membres en particulier avec qui il échangeait des messages et des propos coquins durant plusieurs semaines. Sauf que cela opéra si bien que la personne proposait une rencontre physique, visiblement intéressé par le fait d’échanger plus que des mots. S’il avait été un vampire Jin aurait accepté. Malheureusement l’humain ne se faisait aucune illusion quand à la probabilité de se faire incendier si il y allait – voir même violenté de façon légal et légitime. En fait il n’avait jamais envisagé que son petit jeu fusse à double-tranchant car lui-même se sentait triste de devoir interrompre, lui répondant qu’il serait déçu. Le membre essaya bien de le convaincre en lui disant qu’il ne faisait pas partit des plus beaux en envoyant sa photo pour que « Baldr » ne complexe pas (enfin cela ne réussit qu’à renforcer l’amertume de Jin de louper une si belle occasion) et ne trouvant aucun moyen de clore cette conversation, l’humain ne retourna plus sur le site avec l’impression désagréable de perdre une sorte… d’ami.

En fait Jin aurait pu vivre quasiment la vie dont il rêvait avec un maître calme, entouré de livres, il en vint même à ne plus considérer sa situation comme si catastrophique jusqu’au jour où Cirthel fit la rencontre de son âme sœur, Leonard, un loup-garou. La première nuit il fut surpris en train de les regarder à cause de l’odorat de celui-ci et se prit une violente dérouillé malgré les protestations de l’elfe qui était malheureusement attaché au lit à ce moment-là. Il fut vite évident que Leonard était du genre possessif, jaloux, vraisemblablement colérique et Jin vit plus d’une fois les deux Créatures se disputer et fit plus d’une fois les frais de la violence du loup-garou malgré que Cirthel tentait de le retenir.

- Pourquoi continuez-vous à le fréquenter ? demanda soudain Jin après une énième altercation où Leonard partit en claquant la porte.

- Quand il est loin de moi il me manque, quand il est avec moi on s’engueule… soupira Cirthel. C’est mon âme-sœur.


- Et ça se passe toujours comme ça ?


- Non. On aurait plus se haïr ou se comprendre parfaitement et tout ce qu’il y a entre ces deux opposés. Mais ne t’inquiètes pas, je vais te revendre.


- Me revendre ?!

Jin voyait sa vie tranquille partir au loin. Adieu les livres, le calme. Cirthel le rassura :

- Oui. Mais je ne suis pas ingrat, tu m’as fidèlement servit durant quatre ans, sans jamais me poser de problème. Je ne te revendrais qu’à quelqu’un qui m’inspire. Ta spécialité est l’entretient de maison même si je suppose que tu as appris quelque extras…. il sonda le regard de Jin. Je suis conscient que tu aurais surement aimé pratiquer, mais tu n’es vraiment pas mon genre.

Jin en fut un peu déçu.

- Mais je peux te prêter des livres sur le sujet en attendant que tu trouves un nouvel acheteur.

Au moins ça l’occuperait. Même si honnêtement Jin espère tomber sur un maître Loup-Garou ou Vampire.






۞ PRÉNOM OU PSEUDO : Arga
۞ DOUBLE COMPTE ? OUI Argawaen/Kaemon
۞ AGE DU JOUEUR : 26
۞ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? TC
۞ COMMENTAIRE : Quelque chose à dire ? Une remarque sur le forum ? ...
۞ PRÉSENCE SUR LE FORUM : Autant que possible
۞ CODE DU REGLEMENT :
Revenir en haut Aller en bas
Leana
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 169
MessageSujet: Re: Jin - L'ambition caché sous des lunettes [Terminé] Dim 13 Jan - 20:39

Félicitation !

Tu fais désormais parti des nôtres !



Jin est... chou très intéressant ! Ce serait cool qu'il trouve une créature à dominer !


Voici ce qu’il te reste à faire pour pouvoir pleinement profiter à rp :

Tu dois répondre à TOUS les recensements te concernant (Obligatoire) ici,
Tu peux aller voir les demandes de rp ou en faire une ici,
Tu peux aller voir les demandes de maître ou en faire une ici,
Tu peux aller voir les demandes d’esclave ou en faire une ici,
Et tu peux même te créer un carnet de bord ici

En espérant que tu t’amuse parmi nous,

Leana.



Revenir en haut Aller en bas
Jin - L'ambition caché sous des lunettes [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un retour caché sous un cuistot ~
» Piège sous la pleine lune [PV Eowen Sauloon] terminé
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostium Tenebris :: Formalités :: Présentations :: Humains Validés-
Sauter vers: