Forum RPG Yaoi NC+18 Futuriste.
 

Kieran Sevensea - Médecin généraliste Vampire transformé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Formalités :: Présentations :: Vampires Validés
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 16
MessageSujet: Kieran Sevensea - Médecin généraliste Vampire transformé. Lun 18 Juin - 1:30
© Arrogant Mischief sur Never Utopia
KIERAN SEVENSEA

« Docteur tout nu »




۞ NOM : Sevensea
۞ PRÉNOM(S) : Kieran
۞ SURNOM :
۞ AGE : 326 ans mais 30 ans d'apparence
۞ DATE DE NAISSANCE : 09 Octobre 1992
۞ NATIONALITÉ : Perse
۞ ORIENTATION : Ambi
۞ PROFESSION : Médecin
۞ RACE: Vampire transformé
۞ SIGNES PARTICULIERS : De longs cheveux teintés en violet, son bras gauche est recouvert d'un long tatouage représentant un mandala. Aime le naturisme.
۞ AVATAR :Sinbad de Magi


DESCRIPTION PHYSIQUE


Kieran est un homme d'un mètre quatre-vingt et aux épaules bien battis. Sa musculature puissante lui permet d'être un homme bon sans se faire marcher dessus. Son corps viril est soigné et sexy. Il ne porte aucune cicatrice ou marque dû à un mauvais traitement. Pas pudique pour un sous, il exhibe souvent son corps mate et tatoué à la vue de tous. Son bras gauche est recouvert d'un immense tatouage représentant un mandala perse.
Bien qu'il soit viril, les traits de son visage sont doux. Son regard couleur camel est accompagné de sourcils épais, teintés de la même couleur que ses cheveux. Quant à sa douceur, elle venait de son sourire d'une blancheur écarlate. Il offre son sourire à tous ceux se trouvant sur son passage. Pour lui, c'est la seul manière d'avoir ce que l'on veut, avec qui l'on veut. Ses cheveux sont longs, descendant jusqu'à ses fesses rebondies. Mais, malheureusement pour lui, tous les matins, ils sont indomptables faisant ce qu'ils souhaitent, selon leur envie et leur nuit. Kieran préfère donc les laisser libre, les brossant seulement le matin, n'essayant jamais de leur mettre un quelconque gel ou autre produit. Ce qui les rendaient plus doux et soyeux.
C'est un homme soigné, faisant attention à son apparence, toujours habillé de façon élégante, et sexy. Même s'il préfère tout de même être nu, habillé seulement de ses bijoux dont il a du mal à se séparer. Kieran porte toujours une paire de boucle d'oreille style créole en or. Il accorde toujours ses tenues à son teint, ses bijoux ou encore aux couleurs. Il aime voir dans les yeux de ses homologues qu'il plaît.

Etant un vampire transformé, c'est cheveux sont d'un naturel noir, mais dès que la science lui en a permis, il se les a teint en Violet.



DESCRIPTION MENTALE

« Kieran, si vous deviez me donner trois de vos qualités, lequels choisiriez-vous ? »

Chaleureux : « Je suis quelqu'un de joyeux, j'aime rire, sourire, apporter de la joie autour de moi malgré les temps qui court. Pour moi, il serait impossible de vivre sans contact social. J'adore passer  de longues soirées à discuter avec n'importe qui autour d'un verre. Même si ce sont parfois mes patients. »

Généreux : « Je donne sans compter et je n'attends pas de retour. Je fais facilement confiance aux autres, d'ailleurs on me prend souvent pour un idiot, mais je ne m'en préoccupe pas. Certains ont besoin d'aide, et je ne vois pourquoi je ne le ferais pas. Surtout si j'ai le moyen de le faire. Enfin... tant que je ne suis pas hors la lois, bien-sûr je n'irais jamais aider un être-libre. » finit-il en riant presque nerveusement. 

Curieux : « Pour moi, ce n'est pas un défaut, mais plutôt une qualité. Apprendre et découvrir me sont fondamental. J'ai beaucoup voyagé à travers le monde, grâce à la culture que mes parents m'ont inculqué et j'ai adoré. Je ne regrette aucune de mes rencontres. Bien-sûr tout n'était pas rose, mais cela m’a apporté beaucoup de savoir qui m'ont permis d'être cultivé. Mais, malheureusement avec toutes mes années, j'en apprends de moins en moins. » 

« Passons maintenant à trois de vos défauts » 

Exhibitionniste : « C'est assez gênant de dire ça – et j’espère que cela plaît à certain –, mais j'aime me pavaner nu. Je ne fais pas ça dans la rue ou au travail évidemment, mais je me sens léger. Et c'est vrai que j'aime parfois les regards appréciateurs que l'on me porte. Cela pourrait faire croire à d'autre que je suis arrogant, mais je pense que je me juge simplement à mes valeurs. Je ne plais pas à tout le monde, je n'en doute pas, mais je suis sûr que je fais comme même de l'effet à certain et j'aime tout simplement un peu trop le savoir. » 

Dépendant : « Être dépendant de quelque chose est un comble pour un médecin. Mais de nos jours, nous ne pouvons tomber malade, donc autant se faire plaisir. Sinon, oui, je suis un peu trop dépendant à une boisson que l'on connaît tous, mais aussi aux boissons alcoolisées. Je pense que ma plus grande dépendance reste le plaisir que l'on ressent quand on est avec une autre personne dans son lit, par exemple. Mais qui n'est pas dépendant à un orgasme digne de ce nom, je pourrais peut-être vous faire essayer ? »

Manipulateur : « Certaines personnes qui ne m'apprécie pas, surtout des ex-petit amis, m'ont reprochés le fait d'être manipulateur, disant que je suis faussement gentil, que je me sers des gens pour mes propres fins personnel, ce que je trouve entièrement faux. Mais, il est vrai que le pouvoir que j'utilise le plus est l'hypnose, mais cela ne veut absolument rien dire. Quand j'aide quelqu'un, je le fais pour lui et je n'attends rien en retour. Je ne dirais pas non à quelques remerciements évidemment. Bref, je le cite car si on me la reprochait c'est que je dois l'être un peu. Et si nous passions à la propositions que je vous ai faites plus tôt ? »


SON HISTOIRE, SON PASSE


Kieran était né en 1992 en Turquie. Ses parents, malgré le fait qu'ils ne soient pas riche et vivant de leur petite ferme, l'avaient gâté d'amour et d'eau fraîche. Il ne connaissait pas grand chose de la culture turque, ses parents étant iraniens, perses, ils l'avaient élevée dans leurs cultures d’origine. Bien évidemment, ferme et village ne voulais pas dire qu'il n'avait pas droit à l'éducation. Il était donc allé à l'école, aidant de temps en temps ses parents à la ferme. À cette époque et durant toute son enfance, il ne connaissait rien d'autre que son village et ce qu'on lui apprenait à l'école. Mais il ne demandait rien de plus et pour lui cette époque était l'une des plus parfaite qu'il puisse se souvenir.  
Quant à son adolescence, ce fut différent. Rien n'avait changé avec sa famille, mais pas avec le reste du village et surtout avec ses camarades. Les enfants de sa classe se défoulaient sur lui à cause de son physique qui, à l'époque, n'était pas très avantageux. Il adorait manger et les hormones de l'adolescence lui avaient fait prendre du poids. Et ajoutez à cela, de jolis boutons sur le visage, des sourcils tellement épais pour son petit minois qu'ils cachaient son beau regard et surtout, son désintérêt à mode, disons qu'il aurait pu sortir nu, ou encore recouvert d'un simple sac-poubelle accompagné de son mouton meilleur ami et de la paille dans ses cheveux qu'il ne s'en serait pas préoccupé. Un bon mélange pour avoir une adolescence difficile, ne trouvant pas l’intérêt de se défendre, il se faisait embêter à l'école tous les jours. Mais il parvint à surmonter ces difficultés grâce à l'amour de ses parents. En rentrant au lycée, il oublia complètement tous ses soucis du collège grâce à son professeur de science. Celui-ci avait beaucoup voyagé et il avait passé des heures et des jours à compter ses histoires au jeune lycéen qu'était Kieran. Cela créa en celui-ci une folle envie de découvrir à son tour, le monde, les différents pays, les différentes cultures, mais surtout, il voulait faire de nouvelles rencontres. Faisant naître en lui un sentiment de curiosité qu'il le suivra pendant 3 siècles au moins.
C'est pourquoi, une fois qu'il eut son diplôme, avec d'excellentes notes, il demanda à ses parents d'utiliser l'argent qu'ils avaient mis de côté pour ses futures études afin qu'il puisse faire le tour du monde. Sa mère refusa catégoriquement, quant à son père, il lui répondit plus calmement, lui conseillant de faire ses études, et qu'après ça, il pourrait faire ce qui lui chante. Il écouta finalement son père et entra dans une université médicale en Turquie. Il quitta alors ses parents avec leur accord, et même leur soutien pour aller vivre en ville. Pourquoi avait-il choisis la médecine ? Parce que c'était un métier qui lui permettait d'aider les gens, de rencontrer plusieurs personnes et surtout, parce que ses parents l'avaient toujours encouragé à pratiquer ce métier. Ses années universitaires se passèrent beaucoup mieux que ses précédentes années scolaires. Sa puberté avait enfin arrêté de faire des siennes et il s'était mis au sport : footing, boxe et machine de musculation et surtout, il n'avait plus les bons petits plats de sa maman qui l'engraissait. L'équation parfaite pour sculpter son corps. Il s'était aussi aperçu aimer la mode, en découvrant tous les multitudes de tenues différentes qui se trouvait en ville.

Il finit ses études en l'an 2017. Âgé de 25 ans, il partit directement à la conquête du monde grâce à l'argent qu'il avait réussi à mettre de côté pendant les trois années où il avait travaillé à l’hôpital en tant qu'interne. Il commença par l'Asie. Il fit chaque pays avec un simple sac sur le dos, en auto-stop, à vélo ou encore quand il avait un peu d'argent grâce à ses petits boulots, il louait directement une voiture, allant de ville en ville et de pays en pays. Il parcourra l’Asie en un peu plus d'un an. Pendant cette période, il avait beaucoup appris, il avait beaucoup ri, rencontré, parlé et parfois même, pleuré. Il s'était servi de ses compétences acquises à l'université pour aider des familles en difficulté sanitaire.

Avant de changer de continent en continuant son voyage vers l'Europe, il retourna en Turquie, afin de voir sa famille et de tout leur raconter. Tout se passa très bien, il resta seulement deux, trois mois, avec eux, les aidant à la ferme et en reprenant un contrat avec l’hôpital en ville pour se refaire des économies. Puis une discussion maternelle vient le perturber dans ses petites vacances familiales. Rien de normalement très choquant, mais pas pour Kieran.
Sa mère débuta simplement la conversation en lui remémorant quelques souvenirs, pendant qu'il l'aidait à faire la cuisine :

- Dit-moi mon fils, tu te souviens de la fille qui habite en haut de la colline ?
- Euuh... Je crois, son père est garagiste en ville ?
- Oui exactement ! Elle était dans ta classe au collège !

Kieran fit une moue presque ennuyée, se souvenant de cette fille qui l'avait traité de « gros tas » plusieurs fois :

- Moui, et ?
- Elle est venue me parler aujourd'hui, elle t'a vue traîner en ville, et devine quoi ?
- Et bien dit moi ?
- Et bien ! Je suis sûr que tu lui plais ! Elle m'a posé tout un tas de question sur toi, si tu restais longtemps au village, et même si tu avais trouvé une copine. Enfin, bref, je me doute bien qu'elle ne t’intéresse pas parce que tu veux continuer tes voyages et tout ça, mais cela m'a fait penser que tu nous as tout raconté de tes superbes voyages, mais rien à propos de tes « voyages » amoureux ! Ne me fais pas croire que beau comme tu es, il ne sait rien passer ?! Alors dis-moi tout !

Kieran resta muet laissant sa mère inventer tout un tas d'histoire possible. Il ne l'écoutait plus, perdu dans ses pensées. D'une part, parce que l'une des plus belles et plus riches du village le trouvait à son goût et, d'autre part, parce qu'il se rendait compte qu'entre ses études et ses voyages, il n'avait jamais pensé à ça. Il ne sut pas quoi répondre à sa mère qui continuait de le questionner. C'est son père qui le sauva de cette situation, lui demandant de venir l'aider à la ferme.

La conversation ne revint pas sur le tapis avant son départ pour l'Europe, mais resta longtemps dans son esprit. Son voyage en Europe fut plus simple, ses parents lui avait fait grâce d'une voiture dont il n'avait plus besoin, mais en parfait état.  

Et c'est en France que sa vie prit un nouveau tournant.

À cette époque, il travaillait dans un petit bar de Paris, il n'avait pas pensé passer autant de temps en tant que serveur, mais la vie parisienne étant beaucoup trop élevé pour ses finances, il fut submergé financièrement. Il resta en France presque plus d'un an.


La conversation perturbante qu'il avait eue avec sa maman n'était plus qu'un souvenir dans sa vie parisienne. Mais quand il vit cet homme entrer dans le bar où il travaillait, il crut enfin au coup de foudre, aux âmes sœur comme dans les films et à l'amour. Il ne réussit pas à lâché du regard cet homme le détaillant des pieds à la tête.

Cet Apollon était grand et musclé, de long cheveux gris descendaient dans son dos jusque-là naissance de ses reins, de tout cela ce que préférait Kieran était son regard. Un doux regard vert, très clair. Au départ il ne fit que le servir, de peur que son mauvais accent français ne le fasse fuir. Puis, le voyant revenir jour après jour, s'installant toujours au rang de Kieran pour ce faire servir par celui-ci, il prit son courage à demain et tenta de lancer une conversation avec son client inconnu, mais préférer :
Bonjour, aujourd'hui nous avons reçu un nouveau vin ! Je pense qu'il pourrait vous intéresser, je ne m'y connais pas trop, mais le patron m'a dit qu'il était dans la gamme de celui que vous prenez tous les jours. Donc s'il vous intéresse, fait-le-moi.

Kieran lui fit un grand sourire, fière d'avoir réussis à parler sans trop d'accent.

Sa bonne humeur disparut vite, quand il vu que son client ne releva pas les yeux de son journal. Il repartit donc vers son bar dépité. Il se regarda dans le miroir, se remettant en question, se trouvant tout d'un coup moins beau que ce qu'il pensait. Il sortit de sa rêverie quand son patron l'appela pour qu'il se remette au travail. Il servit ses clients, dont ce mystérieux client, comme d'habitude, tout en essayant de ne plus se préoccuper de ce qu'il s'était passé. L'homme resta jusqu'à la fermeture du bar. Kieran fit ce qu'il avait à faire sans se préoccuper de lui, rangeant les chaises, passant la serpillière comme s'il n'était pas là, il éteignit la lumière pour lui faire comprendre de partir, mais celui-ci ne bougea pas. Il retourna donc vers les cuisines pour prévenir son patron qui lui s'occupait de nettoyer la cuisine :

- Excusez-moi, j'ai fini, mais il y a un client qui ne veut pas partir.
- Et ? Tu le lui as dit ?
- Bah, non, je pensais qu'il allait comprendre.
- Mais t'es con ou quoi va le lui dire !
- Mais...
- Vas-y ! Et s'il ne veut toujours pas, viens me voir !

Kieran retourna donc en salle, une mine renfrognée sur le visage. Il s'approcha du client qui était sur son téléphone, à jouer à un jeu à la mode. D'un ton sec, l'adapte des cheveux violets prit la parole :

- Le bar est fermé, vous devez partir. J'aimerais rentrer chez moi.

Le client daigna enfin relever son visage vers lui, un sourire moqueur sur les lèvres.

- Excusez-moi, mais je n'ai pas compris. D'ailleurs, je ne comprends pas comment laisse-t-on un homme qui ne parle pas français travailler dans un bar ?

Kieran écarquilla les yeux,, tapa sur la table et prit son plus bel accent :

- Vous êtes un connard ! Mon accent a été assez bon pour vous ?!

Puis il s'en alla vers les cuisines quand un rire se fit entendre. Il se retourna encore plus énerver afin de cracher son venin, mais le bel homme le coupa :

-Il était parfait ! Autant que ce cul que vous vous pavanez devant moi tous les jours. Et si je vous offrais un verre du vin que vous m'avez proposé tout à l'heure ? Vous ne m'avez même pas laissé le temps de vous répondre que vous êtes parti. Je comprends donc que je vous ai vexé, laissez-moi me faire pardonnez.

Kieran resta bouche bée devant le magnifique sourire que lui offrait ce « connard ». Il aurait voulu tout simplement refuser fermement sa proposition, l'ignorer, mais il ne put s'empêcher de sourire, et pour le dissimuler, il essaya de reprendre son ton sec, et il tourna les talons :

- Nous sommes fermés.
- Je connais d'autres bars encore ouverts.
- Je suis fatigué...
- Je sais très bien que vous en mourrez d'envie, venez.
- Non !
- Je vous laisse réfléchir, je vous attendrais devant.
- Mais je vous ai dit non !

Mais l'homme l'ignora et sortit. Comme prévu, il resta devant la devanture du bar en fumant une cigarette. Quant à Kieran, il décida de l'ignorer. Il nettoya la dernière table et partit aider son patron. Au bout d'une petite demi-heure, il se décida à partir et espéra honteusement que son coup de foudre l'attende comme promis. Et il l'était. Kieran se mordit nerveusement la lèvre, s'approcha de lui et prit la parole froidement.

- Je vous suis.

Le client lui offrit de nouveau ce sourire et lui fit signe de le suivre. Ce que fit Kieran en semblant bouder. Le trajet ne dura que quelques minutes et se passa dans le silence. Ils arrivèrent devant un pub et le client l'invita à entrer en lui tenant la porte, puis le suivit. Un serveur vint les accueillir afin de leur attribuer une table.

Kieran se sentit tout de suite mal-à-l'aise. Il ne connaissait absolument pas cet endroit, il ne comprenait pas l'ambiance du lieu, il y avait des groupes de personne parlant fort et ayant étrangement, des crocs pointu comme leurs ongles, d'autre plus calme accompagner d'un animal ou encore ayant les oreilles pointues, mais son accompagnateur, lui se dirigea vers le groupe qui lui fit le plus horrifiant, ce groupe avait des dents étrangement pointu, et le regard qu'ils portaient sur lui était plus qu'effrayant. Il avait pour la première fois l'impression qu'il allait se faire manger littéralement tout cru. Il voulut faire marche arrière, mais il n'eut pas le temps de s’en inquiéter plus que ça que son client l'attira dans un coin du pub puis le rassura d'un doux sourire accompagné d'un clin d’œil :

- Nous n'avons pas eut le temps de nous présenter, je m'appelle Mike, et toi ? Tu t'appelles comment ? Tu viens d'où ? Pourquoi es-tu en France ?
- Mon nom est Kieran... J'ai grandi en Turquie...

Kieran n'était pas à l'aise, il détestait les regards que l'on lui lançait.

- Vous êtes sûr que ce bar est sûr ? Je ne suis pas très à l'ais...

Mais Mike le coupa, en lui attrapant la main :

- Il ne t'arrivera rien si je suis avec toi ! Je connais bien les lieux, je te conseille de ne pas me quitter.

Kieran, comme hypnotisé, se calma instantanément et ne regarda que Mike qui lui souriait calmement. Ils commandèrent à boire et reprirent leurs discussions. Kieran passa une soirée passionnante. Mike était drôle, gentil, séduisant et surtout, il adorait voyager, comme lui. Il en oublia leur conflit d'il y a quelques heures plutôt.

Après deux heures de discussion, Mike l'invita à venir dormir chez lui, et, à sa grande surprise, Kieran accepta assez rapidement sans trop se poser de question. Ils prirent donc le chemin de l'appartement de Mike, qui ne se trouvait pas très loin du bar. . Une fois arrivé, tout se passa bien, leurs discussions avaient repris. Et Kieran s'endormit sur le canapé.

Les jours suivant Mike et Kieran se rencontraient tous les jours pour discuter et se balader. Kieran, n'ayant pas, eut le temps de visiter Paris, son « client » se chargea de lui faire découvrir la ville une fois la nuit tombée. Et leur relation resta longtemps amicale, malgré le fait que Kieran avait presque « emménagé » sur son canapé.

Leur relation évolua petit à petit. Leur premier baiser s'était fait simplement sur le canapé pendant une discussion, le plus grand des deux, sachant que Kieran était vierge de tout sentiment ou envie amoureuse, prit son temps. Il le guida toujours un peu plus loin, pour qu'ils s'unirent tendrement sur ce même canapé. Kieran déménagea donc du sofa au lit de Mike commençant une vie commune que chacun appréciait.

Pendant un an, les deux tourtereaux vécurent leur amour pleinement. Kieran ne voyageait plus seul. C'était parfois plus difficile de trouver un endroit ou dormir, mais il ne regrettait rien. Il avait fini son aventure en Europe et enchaîna directement avec l'Amérique que Mike connaissait très bien. Tout était parfait, mais Mike était un Vampire, et Kieran n'en savait rien. Il n'avait pas non plus connaissance des autres créatures, que Mike et lui côtoyer.


Un secret ne restant jamais un secret,
Kieran apprit l'existence des vampires en 2030. Il vivait avec Mike aux États-Unis depuis trois ans. Mike lui avoua calmement être un vampire. Son amour eut pour première réaction un rire nerveux. Mais devant les preuves évidentes, il se décida à le croire, même si ce fut difficile pendant quelques mois. Le violet, le cadet, s'en voulait de lui en vouloir, mais il se sentait trahi. Puis sa rancœur passa comme un mauvais souvenir.

Il apprit l'existence des autres créatures le lendemain et il remercia Mike de ne pas tout lui avoir avoué le même soir.

Puis, quatre années passèrent à une vitesse folle. Mike, ayant plusieurs connaissances elfiques, sut d'avance ce qui se produisait sur Ilmaehad et ce qui se produirait sur terre. Il n’avait pas peur pour lui, mais pour Kieran et surtout, il le voyait vieillir. Il lui conseilla donc de se laisser transformer. Celui-ci s'en fichait, lui assurant qu'il n'avait rien à craindre :

- Je n'ai rien à craindre ! Les humains sont cons, je le veux bien ! Mais pas con au point d'attaquer bêtement un peuple plus fort cherchant l'asile ! Tu es sûr que les visions de ton ami son vrai ? Il a peut-être trop fumé d'herbe elfique où je ne sais pas.
- Oui ! Oui, je suis sûr de ses visions ! Et il me dit même que le peuple d'Ilmaehad prendra l'attaque des humains mal au point de vous réduire en esclave ! Les visions des elfes se trompent rarement, tu le sais !
- Alors là ! Ça devient vraiment du n'importe quoi tes prophéties où je ne sais pas quoi ! Et puis même si ça devait arriver, tu n'auras pas l'obligation de me traiter comme un vulgaire toutou !
- Et ton métier, tu en feras quoi ?
- Faudrait-il déjà que ça se réalise! On n'en est pas encore là !
- Laisse-moi te transformer même si tout cela est faux !
- Pardon ? Tu commences vraiment à raconter n'importe quoi ! T'as bu le sang d'un drogué ou quoi ? Pourtant, je te ramène du sang de l'hôp...
- Mais putain, Kieran ! Réfléchis ! Je suis immortel ! Et toi non ! Je ne veux pas te perdre que se soit dans le futur que les elfes raconte ou que se soit de vieillesse. Merde comprend moi !

Le médecin compris immédiatement et s'excusa demandant simplement un temps de réflexion ce que Mike lui accorda. Une semaine plus tard, il accepta.

Kieran devint donc un vampire. Quelques mois avant l'invasion d'Ilmaehad. Il ne prit aucun parti, il essayait de faire entendre raison aux humains comme beaucoup, mais à son niveau, il ne pouvait pas y faire grand-chose. Il aida des loups, des elfes, mais aussi d'humain qui n'avait rien demander. Quand l'esclavage arriva, il ne put l'accepter, il comprenait la colère des créatures, mais pas leurs agissements.

Et il ne pouvait rester les bras croiser, en regardant son espèce s'éteindre. Alors il continua son métier. Clandestinement et officiellement, il s'occupait d'un gynécée pendant un temps, puis d'autre choses pendant un autre. Il voyageait beaucoup et traînait Mike à sa suite. Essayant d'aider un maximum d'humain.

En 2150, Kieran explosa sa merveilleuse petite vie en mille morceaux, pour une erreur qu'il regrettera toute sa vie.
Il continua d’exercer sa profession clandestinement, mais en Inde.
Un pays où les créatures avaient complètement agenouillé les humains, les traquant tous, tuant tout les rebelles, ne leur laissant aucun répit. Alors il les aida, dans le plus grand des secrets. Jusqu'au jour où il décida d'en héberger un. En quelques jours, la vie de Kieran changea du tout au tout.

Les loups-garous, la « police » l'avait démasqué, ou du moins, le lieu où il vivait. Mais ils se trompèrent de cible et embarquèrent Mike, qui protégea son amour en s'avouant coupable.

Kieran ne sut pas quoi faire. Il s'en voulut énormément, devenant pour la première fois de sa vie violant et fou de rage.


Il passe plus de 150 ans à chercher Mike. Il le savait vivant, il le savait souffrant, mais il ne connaissait rien de l'endroit où il se trouvait. Il était certain de source sûr que Mike avait était trimballé de labo en labo. Apparemment, certaines créatures d'Ilmaehad voulais en apprendre plus sur les humains transformés et il se fit un plaisir de se servir des criminelles non déclarer pour s'amuser. Il fit une deuxième fois le tour du monde, mais cette fois-ci, ce n'était pas du tourisme, ni de bon cœur, il était là pour le chercher. S'accordant de petits écarts sexuels avec des inconnus ce qui lui permit de ne pas devenir fou. Le sexe était devenu son échappatoire. Une manière de rester lui-même, pensant souvent que Mike l'aimait pour sa joie de vivre et sa générosité. C'est pour ça qu'il se forçait à ne pas tomber dans le traumatisme.

En 2318, Kieran se décida à retourner aux États-Unis. Quelqu'un avait entendu parler d'un laboratoire avouant et remettant en liberté ses cobayes. Mais l'affaire avait beaucoup était étouffer.

Pendant quinze ans, il déménagea de ville en ville, demandant des mutations d’hôpital à hôpital.

Mais enfin, il rencontra un loup, à Chicago, qui lui donna enfin une information de sa position précise.

La nouvelle-orléans.

Il ne perdit pas une minute de plus, prit toutes ses affaires et emménagea dans cette merveilleuse et prometteuse ville.




۞ PRÉNOM OU PSEUDO : Lilithia
۞ DOUBLE COMPTE ? Oui de Lilithia
۞ AGE DU JOUEUR : 23
۞ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Je me suis envoyé un mail à moi-même pour me dire qu'il fallait que j'ouvre un forum.
۞ COMMENT TROUVEZ-VOUS LE FORUM ?
۞ PRÉSENCE SUR LE FORUM : Très regulière
۞ CODE DU REGLEMENT :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 103
MessageSujet: Re: Kieran Sevensea - Médecin généraliste Vampire transformé. Dim 1 Juil - 14:42

Félicitation !

Tu fais désormais parti des nôtres !



Ah ! Enfin notre très cher Kieran ! Je me demande bien comment Mike et lui vont se retrouver ! S'ils se retrouvent... fufufu

Tu dois répondre aux recensements te concernant ici,
Tu peux aller voir les demandes de rp ou en faire une ici,
Tu peux aller voir les demandes de maître ou en faire une ici,
Tu peux aller voir les demandes d’esclave ou en faire une ici,
Et tu peux même te créer un carnet de bord ici

En espérant que tu t’amuse parmi nous,

Leana.




Revenir en haut Aller en bas
Kieran Sevensea - Médecin généraliste Vampire transformé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Cherche bannière vampire counts (Fantasy)
» Rosen Vampire
» The Vampire Diaries
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostium Tenebris :: Formalités :: Présentations :: Vampires Validés-
Sauter vers: