Forum RPG Yaoi NC+18 Futuriste.
 

Argawaen Nelkaer peut vous mettre des bagues aux doigts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Formalités :: Présentations :: Elfes Validés
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
MessageSujet: Argawaen Nelkaer peut vous mettre des bagues aux doigts Mer 27 Juin - 16:44
© Arrogant Mischief sur Never Utopia
Argawaen NELKAER

« Beauté, Elégance, Arrogance »




۞ NOM : Nelkaer
۞ PRÉNOM(S) : Argawaen
۞ SURNOM : N’aime pas en avoir, sauf si c’est « bel elfe ».
۞ AGE : 560 ans, apparence 25 ans.
۞ DATE DE NAISSANCE : 24 octobre
۞ NATIONALITÉ : Ilmaehad
۞ ORIENTATION : N’aime pas se cantonner à une seule position. (Ambi)
۞ PROFESSION : Bijoutier
۞ RACE: Elfe
۞ SIGNES PARTICULIERS : N’hésite pas à ressortir ses anciens vêtements, n’aime pas les vêtements terriens. A des cheveux ondulés mais se les lisse parfois. Porte souvent plusieurs bagues. Parle peu humain.
۞ AVATAR : Mairon (alias Sauron), fanart du Silmarillion

DESCRIPTION PHYSIQUE


Argawaen a une taille moyenne pour un homme. Il mesure en effet un mètre soixante-douze, pas de quoi regarder physiquement les autres de haut. Sa corpulence est fine, comme se doit de l’être un elfe. Ce que l’on remarque de loin sont ses épais cheveux soyeux blonds clairs lui arrivant en dessous des omoplates, dont il est très fier. Pour lui ça fait partie de son charme. Il aime les coiffer, les natter, les lisser parfois et il est hors de question pour lui de se les couper, sauf dans un souci d’entretenir les pointes. Ensuite, on peut constater qu’il a des yeux marron clair tirant sur le rouge dont… il est très fier aussi. Il aime fixer les gens avec en toutes circonstances, que ce soit pour impressionner les autres (enfin essayer) ou faire du charme. Sa peau est pâle, bronzant peu et il s’entretient physiquement histoire d’être prêt à toute éventualité. Et puis c’est mieux pour être attirant. Malgré son métier manuel, il tâche de garder une manucure irréprochable et il lui arrive aussi d’user de maquillage sur ses yeux pour rehausser leur éclat.

Ses habits sont souvent amples, dans des tons variés. Ses préférés sont dans des teintes chaudes ou des habits noirs. N’étant pas un grand fan de la mode terrienne, il refuse de s’habiller « comme un humain » et vous ne le verrez jamais en jean. Dans son placard il a aussi un habit de combat en cuir qu’il n’utilise plus vraiment, la guerre étant passée. Il porte aussi beaucoup de bijoux de sa création.




DESCRIPTION MENTALE


Argawaen n’aime pas la Terre. Il déteste cette planète et le manque de magie : il n’y est pas venu de gaité de cœur et ça ne tiendrait qu’à lui il retournerait sur Ilmehad. Il n’aime pas vraiment les habitants non plus, les humains sont des êtres insignifiants et éphémères avec la force d’un chaton. Heureusement se ne sont que des esclaves à présent, ce qui peut être assez utile quand il n’a pas envie de faire le ménage. A l’image d’un animal de compagnie, Argawaen ne leur fait pas de mal, mais se montre toutefois assez dédaigneux à leur égard. Néanmoins, l’elfe peut être assez hautain envers tous ceux qu’il n’aime pas qu'importe la race et qu’il juge non intéressants. Il déteste parler à des gens immatures, idiots et surtout lui manquant de respect. Et par « manquer de respect », les critiques négatives font parties de ce qu’il juge « manquer de respect ». En gros, s’il n’a pas reçu son quota de compliments, Argawaen est quelque peu vexé.

Argawaen est susceptible et arrogant vous l’aurez compris, mettant à mal l’idée de « sagesse elfique ». Ce n’est pas celui qui ira vous mettre de l’ambiance en soirée, et d’ailleurs, il se fait rarement invité où que ce soit pour éviter de gâcher la fête. Il a de toute façon un cercle d’amis restreint, préférant seulement en avoir deux ou trois qu’une flopé de potes non fiables. La loyauté entre amis est une chose de primordiale chez lui – surtout en temps de guerre – et une fois son amitié acquise, il est quelqu’un sur qui compter. C’est aussi un elfe qui n’hésite pas à se battre férocement quitte à tuer quand il est en danger ou pour défendre les siens.

L’elfe aime ce qui est beau, l’art, les pierres précieuses, les combats en règles (type escrime) et les hommes séduisants. Même si il ne drague pas tout ce qui bouge, ça ne l’empêche pas de mater discrètement quand il y a de beaux spécimens à portée d’œil et ce même si il peut parfaitement afficher une certaine neutralité facial pour ne pas se faire repérer. Il n’a pas forcément envie que l’on dise qu’il est pervers même si Argawaen… n’est pas très sage dans ses pensées. Mais chut, ce n’est pas bon pour la réputation.

Argawaen aime le travail bien fait et les environnements propres. Il n’aime pas être taché et qu’il y ait de la saleté chez lui. Les personnes négligées lui font froncer le nez et il préfère ne pas en fréquenter. Au niveau des animaux de compagnie il préfère ceux indépendants qui ne demandent pas une attention constante. Non pas qu’il ne les aime pas mais il préfère ne pas avoir un chien sautillant le suivant partout. Trop expansif pour lui et il considère que ça l’empêcherais de draguer correctement ou de casser sa classe. De fait son choix c’est porté un serpent qu’il n’a pas besoin de trimbaler partout.

Concernant ce qu’Argawaen pense globalement des autres espèces, on peut dire que celles-ci l’intrigue. Il ne fréquente pas vraiment les loups-garous – et trouve que se transformer en loup n’est pas très classe et élégant – de plus, après avoir eu une aventure avec un vampire, il est plus attiré par cette race. D’autant que cette aventure lui a donné le goût du sang de vampire et qu’il a envie d’en reprendre ! Quand aux humains et hybrides, il ne les trouve pas digne d’intérêt et n’envisage pas l’idée d’en prendre un pour amant – et puis sérieusement se sont des esclaves.

Son point de vue sur les âmes sœurs ? Et bien il préfère ne pas rencontrer la sienne ! Argawaen trouve que ce sont des ennuis en plus en perspective et il a peur d’être déçu. Du coup il est très bien comme ça. Quand à la paternité… Il croise les doigts pour échapper au moment fatidique d’être choisi, parce qu’il ne se sent absolument pas prêt pour élever un fils. Pire, il n’a pas envie qu’une personne de son sang soit cloitré dans le Gycénée, il trouve ça dégradant, surtout que cela voudrait dire que sans le savoir il pourrait se retrouver avec un petit fils des années plus tard se baladant dans la nature enfanté par une potentielle fille. Pour tout avouer, il trouve ce système très discutable, pas assez noble pour les elfes.

SON HISTOIRE, SON PASSE


Argawaen est un elfe né en Ilmaehad, dans un clan à la peau pâle. Sa vie fut plutôt tranquille, voir même assez peu passionnante les premières années de sa vie. Ses parents étaient joailliers et gagnaient très bien leur vie en travaillant des pierres précieuses, en enchantant des bijoux grâce à la magie omniprésente dans ce monde. Argawaen ne manqua de rien et la passion des pierres enchantées le prit tôt. Enfant discret et avide de connaissances, il ne posa aucun soucis à ses parents ni aux membres de son Clan. En fait, il était sûr que lui aussi deviendrait riche et aurait un avenir radieux. Tout ce qu’il avait à faire était de se laisser porter par la vie.

………..

« AH ! ». Le jeune elfe se réveilla en sursaut, le cœur battant, le front moite. Il faisait encore nuit alors Argawaen alluma une bougie pour se rassurer, regardant danser le feu, cela l’apaisait. Quel horrible cauchemar ! Il avait vu des tours rectangulaires gigantesques, entendus des cris dans le lointains et une sensation de menace imprégnait son rêve. Le jeune homme respira un grand coup, ce n’était qu’un cauchemar rien de plus, de telles constructions n’existaient même pas. Juste… Un cauchemar. Sa respiration se calma et il éteignit la flamme, se recoucha dans son lit, et n’y pensa plus.

……...

Les années passèrent et l’enfant devint adulte. Etre attiré par les hommes fut pour lui comme une évidence – et vu le nombre de femmes c’était surement tant mieux. Argawaen découvrit les joies de s’éclipser dans les coins sombres avec un camarade, des petits jeux devenant moins innocents. L’elfe aime séduire et se sentir désirer dans le regard des autres, cela l’empli de satisfaction. Pourtant il trouve les elfes un peu trop… sages. Ceci dit, jamais il n’osa s’aventurer hors du territoire de son peuple car ils paraissaient que les deux autres races principales se faisaient constamment la guerre. Son commerce prenait quand à lui forme et la lueur apaisante du feu le fascinait. Au fil du temps il se révéla que le feu était son élément, ce qui était bien pratique pour façonner des bijoux. Fervent adepte de la magie, il s’entraîna aussi à maîtriser ce nouveau pouvoir, voulant être un elfe puissant et respecté.

Au fil du temps, quelque chose changea dans le clan d’elfe. Certains avaient des visions ayant une même ambiance. Si ce n’était pas très clair, une chose était sur : une menace planait. L’Aïeul du clan prit cela très au sérieux et décida que les elfes devraient s’entraîner au combat pour que chacun puisse se défendre le moment venu. Le problème c’est qu’il était difficile de savoir si le danger venait d’une autre race, d’une catastrophe naturelle ou d’un élément extérieur. Argawaen s’entraîna à manier deux dagues. Si au début ce n’était pas trop ça au niveau de la maîtrise, les elfes ont le temps d’apprendre et au bout de plusieurs années, son niveau avait nettement progressé. Cinquante ans après, la menace s’abattit. Malgré tous leurs efforts unis, les Ténèbres gagnaient du terrain. Alors arriva l’impensable : changer de planète. Argawaen prit ce qu’il avait de plus précieux dans un sac : quelques outils, des pierres, ses bijoux, ses dagues, son armure en cuir et ses vêtements et eut la chance de pouvoir franchir le portail.

……...

Le choc fut violent. Argawaen n’accepta jamais de perdre quasiment tous ses pouvoirs et la capacité d’enchanter des bijoux. Une race habitait déjà sur place. Si au début l’elfe se disait que cela pouvait être intéressant de faire connaissance, il s’avéra que les humains eurent la réaction idiote de vouloir les exterminer. Si faibles… si éphémères… si stupides… L’elfe se souvient de cette rue aux tours gigantesques, des soldats ennemis… Lui filait comme le vent dans les rangs, blessant ceux croisant son chemin. Au loin une femme cria. Ce n’était donc pas qu'un cauchemar…

La guerre fut brève et gagnée. On ne pouvait pas dire qu’Argawaen participa aux avancées technologiques dans un premier temps. Il se reclus dans un spacieux appartement – volé aux humains bien entendu – et attendit que ça se passe avec le chat déjà sur place. En fait, il croyait que l’idée était de se reposer, de piquer éventuellement des idées technologiques et de revenir sur Ilmaehad ! Pas de… rester là. Ce qu’il voulait était combattre les Ténèbres pour retrouver son pays ! Peut-être que tout le monde avait abandonné... Au final il suivit le mouvement, s’appropriant des objets étrangers, essayant de s’adapter au mieux. Le seul avantage de cette situation était qu’à présent il pouvait rencontrer les membres d’autres races que la sienne… Qui étaient aussi dotées de beaux spécimens. S’il n’était pas spécialement tout le temps bien reçu, il réussit toutefois à attirer le regard d’un séduisant vampire nommé Melchior avec qui il entretenu une liaison aussi houleuse que fougueuse. Celui-ci lui apprit des positions qu’il ne connaissait pas, et lui fit même découvrir des accessoires. Sans s’en rendre compte les deux finirent accrocs au sang. En effet, Argawaen ne connaissait pas les effets du sang de vampire et Melchior – n’ayant jamais non plus bu du sang d’elfe avant – ne connaissait pas les effets de ce sang là. D’un commun d’accord, usant d’un peu de bon sens, les deux se séparèrent au bout de cinq ans, cela ne menant qu’à des ennuis. Pourtant, Argawaen rêve de reboire du sang de vampire pour ressentir à nouveau les délicieux effets aphrodisiaques le parcourir. Et surement qu’un vampire eut du mal à arrêter de boire du sang d’elfe.

La vie suivit son cours et Argawaen reprit son activité de bijoutier dans un bâtiment bien plus haut qu’avant, équipé d’un atelier de forge pour travailler finement les métaux ainsi que tous les outils nécessaires. Une autre pièce est dédiée à un serpent des blés, chauffé à la même température qu’un vivarium. Malgré sa vie confortable, il arrive encore à Argawaen de regarder le ciel, fixant Ilmaehad, des larmes de nostalgie roulant sur ses joues.




۞ PRÉNOM OU PSEUDO : Miya
۞ DOUBLE COMPTE ?  NON
۞ AGE DU JOUEUR : 26 ans
۞ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Via une demande de partenariat
۞ COMMENT TROUVEZ-VOUS LE FORUM ? Du yaoiiii des ellllfeees *tousse*
۞ PRÉSENCE SUR LE FORUM : Autant que je peux
۞ CODE DU REGLEMENT : Code bon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://ostiumtenebris.forumactif.com
Messages : 61
MessageSujet: Re: Argawaen Nelkaer peut vous mettre des bagues aux doigts Mer 27 Juin - 20:40

Félicitation !

Tu fais désormais parti des nôtres !


Magnifique ! Argawen est superbe est très intérrésant. Hâte de connaître son destin.

Avec une fiche pareil, il est normale que tu sois validé <3

Voici ce qu’il te reste à faire pour pouvoir pleinement profiter à rp :

Tu dois répondre aux recensements te concernant ici,
Tu peux aller voir les demandes de rp ou en faire une ici,
Tu peux aller voir les demandes de maître ou en faire une ici,
Tu peux aller voir les demandes d’esclave ou en faire une ici,
Et tu peux même te créer un carnet de bord ici

En espérant que tu t’amuse parmi nous,

Lilithia.



Revenir en haut Aller en bas
Argawaen Nelkaer peut vous mettre des bagues aux doigts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» jusqu'ou peut vous entrainez la colere ?
» Rendez-vous : tout mettre au clair [Livre 1 - Terminé]
» AU DANEMARK C'EST COOL, ON PEUT S'METTRE TOUT NU ✎ HELL.
» jusqu'ou peut vous entrainer la colère ?
» Ce qui peut vous être servi...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostium Tenebris :: Formalités :: Présentations :: Elfes Validés-
Sauter vers: