Forum RPG Yaoi NC+18 Futuriste.
 

Selachi - Les dents de la mer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Formalités :: Présentations :: Hybrides Validés
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
MessageSujet: Selachi - Les dents de la mer Dim 1 Juil - 18:11
© Arrogant Mischief sur Never Utopia
PRENOM P. NOM

« Va te faire enculer ! »




۞ PRÉNOM(S) : TSelachi
۞ AGE : 38 ans (25 d'apparence, le requin vieillissant plus lentement que l'homme)
۞ DATE DE NAISSANCE : 12 février
۞ HYBRIDATION Requin tigre
۞ NATIONALITÉ : Afrique de l'Ouest
۞ ORIENTATION : Superprédateur
۞ RACE: Hybride
۞ SIGNES PARTICULIERS : Daltonien, extrêmement sensible au mouvement et aux odeurs, perception fine des champs électro magnétique, illettré, psychopathe. Doté d'un implant électrique incapacitant implanté au niveau de l'omoplate gauche, actionnable par son maitre.
۞ AVATAR : Hoshigaki Kisame par L.Pilz


DESCRIPTION PHYSIQUE

T'en pisses dans ton froc, hein ?

Mens pas. J'le sens. Tu pues la trouille ! Tu le vois dans mon regard, l'appétit ? Non ? Regarde mieux. Attends, j'me rapproche - et t'es coincé, crevette. Regarde Ouais, c'est toi la chose dans mes globes oculaires, ce morceaux de viande qui nage au milieu de mes iris blanc d'os, coincé dans la sclère noire. Coincé, ouais. Bouge pas. J'te verrai. Je vois peut-être pas les couleurs mais le mouvement, ah, le mouvement ! "Faut pas bouger, son acuité visuelle est basée sur le mouvement !" a gueulé un connard une fois avant que j'le bouffe. L'abruti. J'suis myope, pas aveugle ! Il croyait que j'allais le manquer ce con ?

T'as bougé connard ! Mais tu bougeras plus, j'vais m'en assurer. Je plonge, je te redresse tout tordu, les pieds qui touchent plus le sol. Ouais, gueule, tu peux. J'ai de la force dans les bras, il en faut pour nager - et encore plus pour rester sur la terre ferme. Des muscles et des os charpentés, mes créateurs se sont bien démerdés. Z'ont vu grands aussi, deux bons mètres de barbaque mais pas carré. Aérodynamique, il faut pour la nage. Je suis requin, pas baleine - manquerait plus que j'bouffe du plancton en plus, putain, ce serait dégueulasse.

Mais voilà que tu t'arraches à ma peau rugueuse - et tu beugles, parce que la peau papier de verre elle t'écorche, je sens le sang jusque là et que t'essaies de... de quoi ? J'ai pas de points faibles, j'ai que du muscles, de la corne et deux branchies qui servent à que dalle sur terre et m'accorde un peu de répit dans la flotte. Tu crois m'atteindre en tapant là ? Que dalle connard ! Ton poing, j'le chope dans le mien et je serre. Un peu trop, oups. Ca craque. Ca saigne. Ca me fait marrer. "Ampoule de Lorenzini" qu'y z'ont dit, les rats de labo. Ca me permet de savoir en direct que tu serres le poing et que tu te prépares à cogner, contrattaque avant même l'attaque. Cadeau bonus, des muscles pour que t'oublies jamais que c'est moi qui mène la danse.

Mais c'est qu'tu chiales maintenant ? Pauv'loup, t'as bobo ? Tu veux pas un calin aussi tant qu't'y es ? Quoi, que je te lâche ? Hum... J'sais pas...C'est que j'suis censé te ramener - nan, j'déconne. Je te pousse, tu te casses la gueule, tu recules en rampant alors que j'avance vers toi et te noie dans mon ombre. Ma tronche te plait pas ? Trop avide ? Un sourire de requin ? Ah ah ! Ouais, j'souris. Mais pas de toutes mes dents. J'peux pas, j'en ai deux rangées. Mais t'inquiètes, tu vas bientôt les voir de très près... Et les sentir. Quand je mords, je lâche plus.

Vas-y, cours. C'est plus marrant quand je peux jouer un peu. T'as trois secondes d'avance.

Trois.
Deux.
Un.


DESCRIPTION MENTALE


Je suis un requin-tigre. J'ai la hargne, la niaque, l'énergie. Je vous aurai. Je vous aurai tous. Et si pour ça il faut que j'en bave, tant pis. Je vous aurai. Personne ne me vaincra. Si vous êtes dans ma ligne de mire, je vous aurai et je vous attaquerai encore et encore, qu'importe le temps passé et l'énergie perdue à vous traquer jusqu'à ce que vous soyez jeté au sol, à portée de mes crocs. Et là, je vous aurai - et je savourerai ma victoire en même temps que votre sang. N'espérez pas ma pitié : je n'en ai aucune. Le requin n'a pas d'émotion, uniquement de l'appétit.

Je suis un superprédateur. Personne n'est au dessus de moi dans la chaine alimentaire. Personne. Pas même les vampires. Je n'ai de compte à rendre à personne. Pas de remords. Pas de regrets. Les punitions n'ont pas d'effet sur moi - hormis celui de me donner encore plus envie de vous arracher la gorge. Si j'obéis aux créatures, c'est uniquement parce qu'ils m'offrent ce que je veux : des défis, des proies à traquer, des êtres qui ont cru pouvoir m'échapper. Je leur prouverai à tous que c'est moi qui suis au sommet - et si une créature a le malheur d'essayer de m'abuser, il y perdra bien plus que son honneur. J'ai la dent dure, aussi bien métaphoriquement que littéralement et les parties tendres abondent chez ces connards...

Je suis un hybride. Je suis fort, je suis physique. Je parle peu, j'agis. Pas besoin de vos livres, de vos mots, de vos lettres. Ma voix suffit, tous comme mes dents et mes muscles. La culture, c'est pour les faibles, ceux qui peuvent pas espérer survivre par leurs propres moyens. Je les méprise, tous ces cerveaux tremblotants. Si je ne peux pas y planter les dents, ça ne mérite pas mon attention. Les livres, je m'en sers pour me torcher le cul, tout comme la musique, l'art, les sentiments et toutes ces conneries.


SON HISTOIRE, SON PASSE


L'hybride requin, ça court pas les rues. C'est chiant à hybrider, à faire naitre, à élever - alors les scientifiques se sont dit que hop, la mère porteuse, elle en aurait huit d'un coup à pondre. Rentabilité optimale. Tu parles ouais. Deux rejets in-utéro, six embryons viables à un mois de grossesse, deux à trois et un seul bébé qui sort de la chatte à sa mère. J'les ai bouffés avant de sortir. Requin avant même de respirer.

Ca a ravi les types en blouse blanche pourtant. C'est qu'ils voulaient pas d'un esclave-serpillère, d'un joli morceau de viande à la peau douce et au petit cul bien serré, non. Ils voulaient des crocs, de la tripe, de la hargne. Un prédateur. De quoi briller dans les arènes et faire connaitre leurs travaux - sans oublier l'oseille qu'ils pourraient en tirer en tant que propriétaires. Bon, ils en auraient voulu plusieurs de leurs bestiaux mais un, surtout s'il est violent à en buter les autres au stade embryonnaire, ça leur allait aussi.

Du moins au début.

Parce qu'élever un requin, c'est chiant. Ca bouffe tout, ça attaque, ça rue dans les brancards. Ca tabasse - et c'est normal. S'ils voulaient d'un mignon animal de compagnie, fallait viser l'hippocampe, pas le requin-tigre. Il a vite fallu me foutre à l'écart - du genre à trois quatre ans, lorsque j'ai crevé à un oeil à un lionceau qui se prenait pour le roi du monde. Sévérité maximale - qui n'a jamais donné grand chose. Ils pouvaient m'empêcher d'agir à coups de décharge électrique, pas m'en faire passer l'envie. Z'ont fait avec. Double dose de sport et de combat dans l'espoir de canaliser l'agressivité - les cons. M'enfin, ça s'est pas trop mal goupillé. Le contrat tacite, c'était : Y'avait moi, y'avait l'autre, j'écrasais l'autre. Eux, z'avaient qu'à me dire qui et en combien de morceaux, c'était tout.

Ils ont pas été trop déçus au final. A 16 ans, balancé dans l'arène, personne ne misait sur moi, le gringalet demi-poisson. Croissance tardive en sus : maigrichon, sauvage, con comme pas permis. Et la putain de niaque. Vivre, obéir, je m'en foutais. Ce que je voulais, c'était écraser... Et je l'ai fait. Très vite. Très bien. A fond. Avec du gravier et sans vaseline. Mon premier adversaire, il n'a plus jamais pu combattre. Ou vivre, d'ailleurs, on l'a plus jamais revu à l'arène. Une bonne chose. Malheur aux vaincus !

J'ai tenu une bonne quinzaine d'années dans l'arène, classé dans les meilleurs combattants. Un peu plus calme - de façon relative. Quinze ans à établir ma suprématie - puis la déchéance. Ces enculés avaient remis le couvert niveau hybride. Bye bye Sélachi, laisse la place à Sélachi 2.0 ! Aussi costaud, aussi salaud, aussi violent mais tellement plus malléable en dehors des combats ! Du jour au lendemain, on m'a fichu en boutique. Cage en acier, entravé. La première était en fer, j'ai littéralement bouffé les barreaux.

Vu mes capacités, niveau possibilité c'était limité. Pas le caractère pour un esclave de salon, pas la capacité de bosser en équipe pour les gros travaux, pas la belle gueule et la peau qui va avec pour réchauffer un lit. Parait que j'ai même pas bon goût, trop amer, trop salé, la bile au coeur et de la merde dans le crane. Ca s'annonçait compliqué pour moi... sauf que j'avais laissé une trace dans l'arène. Les amateurs savaient qui j'étais et ils rêvaient soit de m'écraser à leur tour, soit de m'utiliser. C'est beau de rêver.

Alors j'en ai connu des maitres. Des connards qui espéraient me dompter - ils sont repartis la queue entre les jambes et pour l'un d'entre, il m'a laissé la queue entre les dents le con. Des amateurs de challenge qui rêvaient de me foutre une raclée, pas trop mal mais éthiques, j'ai jamais pigé pourquoi ils me soignaient après m'avoir foutu au sol ; comme si moi, je les aurais épargnés... Et des militaires. Les meilleurs. Ceux qui me laissaient faire ce que je voulais des proies, du moment que leur coeur battait encore au retour.

Et là, me revoilà en boutique. J'attends. J'attendrai pas longtemps. On a toujours besoin d'un tueur. Le tyran des océans sera bientôt de retour dans la nature.

Planquez-vous les connards.




۞ PRÉNOM OU PSEUDO : Srithanio
۞ DOUBLE COMPTE ? Oui, de Gary Bradford
۞ AGE DU JOUEUR : 31 ans
۞ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? On m'a promis des gens à bouffer !
۞ COMMENT TROUVEZ-VOUS LE FORUM ? Sur mon PC, sur ma tablette, sur mes iris, dans ma tête...
۞ PRÉSENCE SUR LE FORUM : TRégulière
۞ CODE DU REGLEMENT :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Selachi - Les dents de la mer Dim 1 Juil - 21:59
Re welcome !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Selachi - Les dents de la mer Dim 1 Juil - 23:27
Re bienvenue, et bravo pour cette fiche, juste hyper agréable à lire ! Et puis franchement, le personnage est juste top Laughing
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://ostiumtenebris.forumactif.com
Messages : 58
MessageSujet: Re: Selachi - Les dents de la mer Lun 2 Juil - 2:47

Félicitation !

Tu fais désormais parti des nôtres !


Un sushi pas frais et pas d'humeur comme on les "aime" xDDD

Va, fonce et va dévorer le monde avec tes dents.

Voici ce qu’il te reste à faire pour pouvoir pleinement profiter à rp :

Tu dois répondre aux recensements te concernant ici,
Tu peux aller voir les demandes de rp ou en faire une ici,
Tu peux aller voir les demandes de maître ou en faire une ici,
Tu peux aller voir les demandes d’esclave ou en faire une ici,
Et tu peux même te créer un carnet de bord ici

En espérant que tu t’amuse parmi nous,

Lilithia.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Selachi - Les dents de la mer
Revenir en haut Aller en bas
Selachi - Les dents de la mer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Li cacho-dent (casse-dents ou croquets aux amandes)
» [mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]
» Serrez les dents vermines !
» Gwenny a 34 ans !!! (et toutes ses dents, quoique...)
» - Certaines âmes ont des dents, ne réveillez pas leur faim. -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostium Tenebris :: Formalités :: Présentations :: Hybrides Validés-
Sauter vers: